Montpellier : manifestation de l'enseignement supérieur

Une cinquantaine de personnes se sont mobilisées contre le projet de loi  Fioraso. Un projet relatif à l'enseignement supérieur et à la recherche qui doit être voté à l'Assemblée nationale le 28 mai.

Par Armelle Goyon

Si le débat se cantonne principalement à la proposition concernant la mise en place de cours dispensés en Anglais, la loi Fioraso contient 69 articles. Le premier point important abordé dans les lignes du texte demeure la simplification des cursus universitaires, en réduisant le nombre de masters de 7.700 à 200, et celui des licences générales de 1.300 à une centaine. Geneviève Fioraso plaide également pour une spécialisation plus progressive des études en licence. La ministre de l'Enseignement entend luter contre l'échec à l'université, là où seulement "33 % [des] étudiants réussissent leur licence en trois ans".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus