• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des ouvriers roumains sont en grève : leur direction leur doit deux mois de salaire

Les salariés roumains sont en grève depuis plusieurs jours. / © France 3 Midi-Pyrénées
Les salariés roumains sont en grève depuis plusieurs jours. / © France 3 Midi-Pyrénées

Des salariés roumains d'une entreprise de travaux publics de la région toulousaine sont en grève depuis le 18 juillet. Leurs salaires des mois de mai et juin, ainsi que de nombreuses heures supplémentaires, ne leur auraient pas été payées, selon le syndicat CGT qui les soutient dans leur action.

Par Marie Martin

DMCloud:89831
Grève d'ouvriers roumains du bâtiment


Ils sont en grève depuis le 18 juillet dernier, contraints disent-ils à cette action afin d'obtenir le paiement de leurs salaires.
Des ouvriers roumains, employés par une entreprise de travaux de Drémil-Lafage, n'ont pas été perçu de salaire depuis deux mois. De plus, de nombreuses heures supplémentaires seraient également dûes.
Une situation d'autant plus problématique que de fréquents et longs déplacements font partie de leur travail et qu'ils sont contraints de s'acquitter eux-mêmes des frais de carburant.
Le syndicat CGT, qui soutient leur mouvement, fait savoir dans un communiqué que la direction refuse de négocier. Elle aurait même eu recours à des intérimaires pour remplacer les grévistes.
Ces derniers, que l'entreprise héberge dans des logements contre paiement d'un loyer, aurait également tenter de les en déloger, ce que les salariés ont refusé. L'eau leur aurait alors été coupée.
Selon la CGT, ce genre de pratique serait courante dans certaines entreprises de l'agglomération toulousaine.

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus