La môme des Açores

Le Forum se poursuit. Des forcados de l'île, simples et généreux, trois matadors de l'école de Madrid venus dire leurs études. En fin de soirée, la Peña Taurine de Terceira, 1400 membres. NI plus ni moins. Et sur les trois télés du club, une faena de Sébastien Castella à Nîmes.

C'est la voix des vagues, de l'océan. Le chant des sirènes.
C'est la voix des vagues, de l'océan. Le chant des sirènes. © Michel Dumas, SDT
     

             Elle était une « môme » il y  deux ans, elle est devenue une jeune fille aux mains blanches et à la voix d’or. Elle chante le Fado, cette mélancolie qui ne vous lâchera plus jamais. Elle chante un promis qui largue les amarres et quitte Lisbonne à l’aube tiède. Elle chante son île au milieu de l’océan où les fados sont à demi portugais et l’autre moitié du Brésil. Ils sont 35 000 habitants sur ce caillou de volcan, 14 ganaderías, 250 fêtes taurines de mai à octobre.
Dans chaque petit bled les toros d’ici, de race créole, aux cornes en lyre façon camarguaise et souffle immortel, coursent le peuple au SMIC de 300 euros. Il fait doux, tempère l’anticyclone, les gens dansent comme au ralenti, les clopes coûtent deux euros et un café 0,60.
Au forum, hier après-midi, samedi 25 janvier 2014, les forcados ont fait lever l’assemblée. Des gens de la terre verte, des pâturages, fous de joie d’aller se cogner les toros du continent.
Humbles et phénomènes, selon les mots du maître Jacques Durand. Et à propos de ceux que l’on aime et qui partent dans le silence de leur classe, un brindis des Açores à Colette Dubos, l’épouse de Georges mon maestro et mon étrier.
Après les forcados, le film « Tu Solo » (1983) de l’école taurine de Madrid suivi d’un débat avec Cristina Sánchez, José-Luis Bote et El Fundi qui l’ont fréquentée. Au micro, ils ont beau dire que raccrocher l’épée ne leur pèse pas, dans leurs yeux brille la flamme d’une nouvelle aventure. « Dios mio, que les toros leur manquent… ».

zoc.


Fado au Açores, souvenir du IIIème Forum Mondial de la Culture Taurine- janvier 2014

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro tauromachie