• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'agriculture en Midi-Pyrénées en 5 chiffres

© MaxPPP
© MaxPPP

A l'occasion du Salon International de l'Agriculture de la Porte de Versailles à Paris, qui ouvre samedi, nous passons ici en revue 5 chiffres-clés de l'agriculture dans notre région : nombre d'exploitants, agriculture biologique, femmes, etc...

Par Fabrice Valery

Le salon de l'agriculture ouvre ses portes samedi 22 février au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. L'occasion pour nous de choisir (subjectivement) 5 chiffres-clés de l'agriculture en Midi-Pyrénées. 

55 000

C'est le nombre (probable, car le dernier recensement date de 2010) de chefs d'exploitations agricoles dans la région. C'est indéniable, le nombre de chefs d'exploitation ne cessent de chuter dans notre région. Mais il régresse moins qu'au niveau national : ainsi entre 1970 et 2010, la France a perdu près de 2/3 de ses agriculteurs passant de 1 591 036 chefs d'exploitation à 603 899. En Midi-Pyrénées, la chute est moins spectaculaire : de 129 547 agriculteurs en 1970, la région est passée à 56 643 en 2010. Avec des disparités entre les huit départements.


1

C'est le rang de la région Midi-Pyrénées en matière de bio. La région est la mieux classée de France pour la superficie engagée en agriculture biologique et la troisième pour le nombre d'exploitations bio (juste en dessous de Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon). Dans ce domaine, les départements de l'Ariège et du Gers sont les plus dynamiques.

29

C'est en pourcentage, le nombre de femmes dirigeantes d'exploitation agricole en Midi-Pyrénées, un taux supérieur à la moyenne nationale de 27 %. Mais ce chiffre cache un autre réalité : les femmes chef d'exploitations sont plus âgées que les hommes (54 ans contre 50 en moyenne) et leurs exploitations sot plus petites (35 hectares pour une femme contre 44 pour un homme).

6050

C'est, en euros, le prix moyen par hectare des "terres et prés libres de plus de 70 hectares" en 2011. Un prix nettement plus élevé qu'en 1999 par exemple où il ne s'élevait qu'à 3540 euros. Mais, il y a là aussi des disparités entre départements : comptez 6260 euros dans les Hautes-Pyrénées mais seulement 4440 en Ariège.

2 044 870

C'est le nombre d'ovins (brebis laitières ou nourricières) présentes dans les exploitations de Midi-Pyrénées au 31 décembre 2010. C'est beaucoup plus que les bovins (1 278 224). 


Sur le même sujet

Générac : le feu est éteint, 488 hectares brûlés

Les + Lus