Cet article date de plus de 6 ans

Week-end meurtrier sur les routes du Languedoc-Roussillon

Deux  tués sur les routes de l'Hérault en trois jours : triste bilan de ce week-end pascal. Depuis début janvier on compte 17 décès sur les routes de l'Hérault. Et ce en dépit de nombreux contrôles. Dans le Gard et dans les Pyrénées-Orientales, il n'y a eu aucun accident mortel.

Des silhouettes pour matérialiser des victimes de la route. Février 2011.
Des silhouettes pour matérialiser des victimes de la route. Février 2011. © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Deux conducteurs ont trouvé la mort ce week-end dans l'Hérault. Un habitant de Lunel âgé de 23 ans, a fait une sortie de route dans un platane. Un motard est mort près de St Pons de Thomières sur une départementale à la sortie d'un virage.

Au cours du week-end, ce sont 95 contrôles qui ont été menés dans le département, contrôles ciblés sur les excès de vitesse ou d’alcoolémie.
40 dépistages pour alcoolémie positifs, 12 dépistages de stupéfiants positifs et 40 usages de téléphone au volant ont été réalisés.
Les forces de l’ordre ont par ailleurs procédé à près de 30 rétentions de permis pour des infractions graves.

En revanche dans le Gard, département réputé dangereux, aucun mort n'est à déplorer cette année. Le bilan des  9 accidents enregistrés entre vendredi et lundi soir est relativement léger : 9 blessés et aucune hospitalisation.

Dans les Pyrénées-Orientales 115 infractions ont été relevées par l'escadron départemental de sécurité routière au cours du long week-end Pascal.
Il s'agit principalement d'excès de vitesse, le record étant détenu par un automobiliste barcelonais qui a été contrôlé à 216 km/h sur l'autorouite A9.
D'autre part au cours de la nuit de samedi à dimanche, des contrôles d'alcoolémie ont entraîné 12 retraits immédiats du permis de conduire.
Il faut ajouter également 2 cas de conduite après usage de stupéfiants.

Les mêmes contrôles seront mis en place les week-end prochains.
Les forces de l’ordre de l'Hérault vont effectuer entre 120 et 140 contrôles par jour du vendredi au dimanche soir.
- vitesse : radars mobiles nouvelle génération, et contrôles vitesse traditionnels
- alcoolémie en sortie de discothèques et fêtes vôtives
- contrôles police route traditionnels avec les véhicules de gendarmerie et banalisés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers trafic routier archives