Le grenadier José Tomas

José Tomas ne s'est pas habillé d'or en public depuis le 16 septembre 2012 à Nîmes. Il reprendra l'épée samedi prochain au Mexique. Pour l'Europe, on attendait avec impatience ses éventuels rendez-vous. C'est désormais officiel. Le retour se fera à la feria du Corpus de Grenade.

...Et là-bas sous le pont, adossé contre une arche, Hannibal écoutait, pensif et triomphant, le piétinement sourd des légions en marche... (José Maria de Heredia, La Trebbia)
...Et là-bas sous le pont, adossé contre une arche, Hannibal écoutait, pensif et triomphant, le piétinement sourd des légions en marche... (José Maria de Heredia, La Trebbia) © SDT, Hampartzoumian
Dans un délicieux article paru dans le nouveau "Ferias 2014", hors-série du journal Sud-Ouest, Jacques Durand parle de José "Fantomas" Tomas...
Le mystère prend "enfin fin" avec l'annonce de son retour en piste. On savait déjà qu'il défilerait le 3 mai à Juriquilla (Mexique) en mano à mano avec son ami Fernando Ochoa. Sur le "Vieux-continent", ce sera à Grenade le 19 juin 2014 en présence de Finito de Cordoba et d'un autre torero, face à trois toros de Victoriano del Rio et trois de Domingo Hernandez.
Confirmation de Simon Casas qui gère les arènes "Frascuelo" de Grenade.
Les autres paseos de JT pourraient pendant l'été avoir lieu lors des ferias de Huelva, Malaga et le Puerto de Santamaria.
 Recomptons: une corrida au Mexique et quatre en Espagne. José Tomas aurait évoqué qu'il désirait ne toréer que cinq courses en Europe. Il en manque donc une. Devinons...
zoc. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro tauromachie