Sébastien Castella bientôt de retour chez lui

Après la formidable rouste reçue dimanche à Osuna, Sébastien reste hospitalisé à Séville. Il pourrait avoir l’autorisation de regagner son domicile dans la journée.

Le deuxième adversaire de Sébastien Castella à Osuna était impossible. Sébastien a essayé de le toréer à toute force…
Le deuxième adversaire de Sébastien Castella à Osuna était impossible. Sébastien a essayé de le toréer à toute force… © comunicación Sebastián Castella
L’apoderado de Sébastien Castella, Luis Manuel Lozano, n’est pas connu pour son sens de l’exagération. Joint en fin de matinée ce mardi, Luisma dit sobrement : « Sébastien a pris une grande raclée, il souffre encore beaucoup ».
Quant à la date de retour au combat, l’apoderado ne donne aucune précision : « tout dépend de l’évolution des jours prochains. Rien n’est décidé encore ».
Sébastien a été mis à mal par le cinquième toro de l’après-midi dimanche dernier à Osuna, une bourgade andalouse. Après avoir coupé les deux oreilles et la queue « symboliques » du second toro de Buenavista (qui fut gracié), il s’est obstiné à faire passer son second adversaire, un animal sans race. Le toro l’a projeté dans les airs, puis encorné alors que le torero était immobile sur le sable.
Sébastien souffre d’un coup de corne à l’aisselle qui n’affecte aucun organe vital, de traumatisme thoracique, de multiples contusions aux visage mais le pronostic de fracture de la machoire et de lésion vertébrale un temps envisagé est désormais écarté.
Les médecins de l’hôpital Nissa de Seville qui ont accueilli et soigné le torero avaient souhaité le garder en observation 48 heures. Sans autre complication, Castella pourra donc dès ce soir continuer sa récupération chez lui.
Les prochains engagements de Sébastien Castella prévoyaient une corrida à Madrid  le 29 mai, une autre à Aranjuez le 30 et une troisième le 31 à Sanlúcar de Barrameda.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro tauromachie