L'activité économique progresse faiblement en Midi-Pyrénées en 2013

L'INSEE vient de publier son bilan économique pour l'année 2013 en Midi-Pyrénées. Dans un contexte de ralentissement de l'économie mondiale, l'activité reste peu dynamique dans notre région, à l'exception de la construction aéronautique. Le taux de chômage se stabilise en 2013.

En 2013, Airbus bat ses records de ventes et de livraisons.
En 2013, Airbus bat ses records de ventes et de livraisons. © MaxPPP

L'emploi industriel ralentit mais ne flanche pas


Dans un contexte de crise, la croissance française n'accélère pas en 2013 et la région Midi-Pyrénées n'échappe pas à la morosité...
L'activité y reste peu dynamique, hormis dans la construction aéronautique et dans les services techniques qui lui sont liés. Ce sont les conclusions du dernier bilan économique de l'INSEE-Midi-Pyrénées.
Airbus, d'ailleurs, bat à nouveau ses records de ventes et de livraisons en 2013. L'emploi augmente de près de 1 300 salariés (+ 3,3 %) dans ce secteur en 2013. La demande croissante des compagnies aériennes entraîne en effet une augmentation des cadences de production chez l'avionneur européen Airbus et ses fournisseurs locaux. À l'inverse, les autres secteurs industriels souffrent de la faiblesse de l'activité économique. La fabrication d'équipements
électriques et électroniques perd plus de 300 emplois, notamment suite au licenciement définitif des salariés du fabricant toulousain de semi-conducteurs Freescale. L'emploi fléchit également dans l'industrie agroalimentaire (- 90 salariés) et surtout dans les secteurs plus traditionnels de la fabrication d'autres produits industriels (- 470 salariés). Au total, l'emploi industriel ralentit mais ne flanche pas en Midi-Pyrénées. L'industrie régionale gagne près de 500 emplois (+ 0,3 %) en 2013 après 2 500 en 2012 (+ 1,7 %). Midi-Pyrénées est la seule région française avec la Corse et Paca où l'emploi industriel ne recule pas en 2013. En France métropolitaine, l'industrie perd 53 000 emplois en 2013 (- 1,6 %).

Le taux de chômage se stabilise


En 2013, l'emploi salarié progresse encore faiblement dans les secteurs marchands non agricoles de Midi- Pyrénées. Après un 1er semestre en baisse, les créations nettes d'emploi retrouvent un peu de tonus en fin d'année, notamment dans l'intérim. Bien que ralenties, elles résistent dans l'industrie et le tertiaire marchand.
En revanche, les pertes d'emplois s'accentuent dans la construction. Parmi les départements de la région, seule la Haute-Garonne et, dans une moindre mesure, le Gers gagnent des emplois.

Moins de créations d'entreprises


En 2013, le nombre total de créations d'entreprises recule dans tous les départements de Midi-Pyrénées : de - 2,5 % dans le Lot à - 11,7 % dans l'Ariège. Les immatriculations d'auto-entreprises baissent également partout. Elles fléchissent le plus dans le Tarn-et-Garonne (- 23,9 %) et dans le Gers (- 19,2 %). À l'opposé, le nombre de créations hors auto-entrepreneurs augmente le plus dans ces deux mêmes départements : respectivement + 27,0 % et + 8,8 %, grâce aux créations d'entreprises individuelles. Le nombre de créations hors auto-entrepreneurs progresse légèrement dans l'Aveyron (+ 1,9 %) et dans le Lot (+ 0,8 %).

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie archives