Opération de contrôles de police et de gendarmerie : 349 interpellations

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Creusot .

Un premier bilan de l'opération conjointe des services de police de gendarmerie et des douanes en cours de Nice au Perthus dénombre 349 interpellations. 14,6 kilos de cannabis ont été saisis au péage du Boulou par les douanes et 500g de cocaïne.

L'opération baptisée Gaz 789, opération inter-services, se déroulant de la frontière espagnole à la frontière italienne a permis d'interpeller 177 personnes d'après les autorités de la Zone de défense et de sécurité Sud.

Les interpellations qui devaient se poursuivre jusque dans l'après-midi ont eu lieu dans les Alpes-Maritimes, le Gard, les Bouches-du-Rhône et l'Aude étaient au nombre de 349 à 18 h 30.

LE BILAN FINAL:

- Nb de personnes contrôlées : 7083
- Nb de véhicules légers contrôlés : 9991
- Nb de poids lourds contrôlés : 699
- Nb de trains contrôlés : 597

Nombre total de personnes interpellées : 349, dont :
- Infractions à la législation aux étrangers : 170
- Infractions à la législation aux stupéfiants : 47
- Infraction à la législation sur les armes : 3
- Vols par effraction : 22
- Mandats : 14
- Délits routiers : 29

Une telle opération, menée conjointement par 1.800 fonctionnaires (police, gendarmerie, douanes, PAF, Urssaf, Dreal, Direccte) a été initiée par Michel Cadot, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et de la zone de défense.

En Languedoc-Roussillon, les contrôles ont eu lieu principalement à Nîmes et aux barrières de péage de l'A9 à Sète ou au Grand Gallargues.

Dans les Pyrénées-Orientales, 39 personnes ont été arrêtées, dont 32 pour infraction(s) à la législation sur le travail des étrangers. 942 personnes ont été contrôlées ainsi que 659 véhicules et 60 camions.
Il y a eu également 351 contrôles dans les trains.
Au Boulou, les douanes ont saisi 14,6 kg de cannabis et un demi kilo de cocaïne.

durée de la vidéo: 01 min 38
Opération police, gendarmerie douanes de Nice au Perthus

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité