• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une nouvelle tribune pour le stade du Castres Olympique pour obtenir le “label stade”

Image de synthèse de la future tribune / © France 3 Midi-Pyrénées
Image de synthèse de la future tribune / © France 3 Midi-Pyrénées

Le stade Pierre Antoine à Castres est en travaux. Une nouvelle tribune est en construction. Le coût global de ces travaux s'élève à 3,8 Millions d'Euros. Castres va pouvoir accueillir dignement ses sponsors.

Par Christophe Chassaigne et Michel Pech

La nouvelle tribune
L'ancienne structure a été démolie, les travaux sont en cours depuis deux mois.
La tribune de 18 m de haut pourra accueillir 2580 places supplémentaires et 23 loges pour les partenaires, un coup de jeune indispensable pour décrocher le label stade. Ce label permettra au club de répondre aux nécessités d'un championnat professionnel.
Samedi prochain, le match, qui verra s'affronter Castres et le Stade français, se jouera exceptionnellement à Béziers.
Le Castres Olympique reviendra dans son stade le 30 août bien que la nouvelle tribune sera encore inachevée.
Le public profitera de ce nouvel aménagement lors d'un match de Coupe d'Europe cet automne.

Qui paie ?
Le coût global s'élèvera à 3,8 Millions d'Euros;
Le conseil municipal de Castres a voté à l’unanimité une autorisation d’occupation temporaire d’une partie du stade Pierre-Antoine à la Société Anonyme Sportive Professionnelle "Castres Olympique".
La SASP a ainsi pu démolir puis reconstruire l’actuelle tribune Gabarrou.
Autrement dit, la ville a cédé provisoirement ( pour une dizaine d'années au moins, 18 au maximum) l’emprise de la tribune Gabarrou pour que le CO  puisse financer un projet essentiel à son maintien dans l'élite du rugby :
La capacité globale du stade se trouve ainsi augmentée de 600 places. Très important car le stade Pierre-Antoine atteint ainsi plus de 10 000 places et propose des loges pour les partenaires.
Jusqu'alors le club ne pouvait pas vendre aux sponsors, lors des matches de prestige, des prestations qui rapportent beaucoup aux autres clubs du Top 14.
Les discussions entre le club et la mairie ont été parfois difficiles.
L'accord très particulier a préservé l’équilibre entre les exigences commerciales d'un club du Top 14 et l'austérité de la gestion des finances communales.
La SASP Castres Olympique était en capacité de financer l'équipement mais veut aussi pouvoir le rentabiliser.
La discussion n'est donc pas close sur la durée et le loyer de cette partie du stade que devra payer le CO à la mairie.
Par contre c'est la commune de Castres qui a réalisé les précédents travaux.
Soit la réfection des deux tribunes sud et nord avec les aménagements pour l’accueil du public.

Vidéo : le reportage de Marion feutry et Mathias Garnier
La nouvelle tribune du Stade Pierre Antoine

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus