Top 14 : quels objectifs pour Castres et Toulouse cette saison ?

La saison de Top 14 débute ce week-end. Pour Castres, l'objectif affiché est une 3eme ou 4eme place pour recevoir le barrage à domicile. Pour Toulouse, il s'agit de faire oublier la décevante dernière saison et de renouer avec les phases finales.

© AFP

Castres : "recevoir le barrage à domicile"

Le capitaine de Castres Rémi Tales a fixé comme objectif pour la saison 2014-2015 de "recevoir le barrage à domicile", après deux exercices fastes qui ont vu le CO se hisser en finale du Top 14.

"Ca fait cinq ans que le CO finit dans les six premiers et les deux dernières saisons on finit champion et vice-champion", a rappelé le demi d'ouverture en marge. "L'objectif cette année sera de recevoir le barrage à domicile", soit une place
de 3e ou 4e à l'issue de la saison régulière, a-t-il ajouté.

L'an passé, le CO s'est incliné en finale du Top 14 face à Toulon (18-10) après avoir battu successivement Clermont et Montpellier en phase finale. "On essaye de ne pas trop penser à la saison dernière, je pense que l'équipe a évacué cette défaite, cette frustration de passer à côté d'un doublé historique, a assuré Tales. Je pense que la page est tournée."

"Cette année on va encore être plus attendus", a encore estimé l'international (30 ans, 10 sélections), soulignant que l'encadrement de l'équipe (Serge Milhas, David Darricarrère, Matthias Rolland) avait "mis son projet en place depuis un an maintenant".

Interrogé sur l'impact des départs au CO, dont les internationaux Antonie Claassen ou Brice Dulin, Tales a répondu que "la star c'est l'équipe, pas les joueurs". "Et des bons recrutements ont été effectués, je pense à Sitiveni Sivivatu qui renforce notre effectif", a ajouté le capitaine castrais. Un joueur qui sera toute fois absent des terrains pendant plus de trois mois pour cause de blessure.

Le CO débutera sa saison de Top 14 ce samedi face au Stade Français dans un match délocalisé à Béziers.

Toulouse : "revivre l'ivresse des matches de phase finale"

Le capitaine du Stade Toulousain Thierry Dusautoir a lui la volonté de ses partenaires de "travailler pour revivre l'ivresse des matches de phase finale", après une saison 2013-2014 "difficile" dont "les résultats n'ont convenu à personne".

"Les saisons pendant 20 ans se sont ressemblées pour le Stade Toulousain, avec 20 demi-finales d'affilée. Il fallait bien que cela s'arrête un jour malheureusement c'est notre génération qui a connu ce moment", a rappelé Dusautoir. L'an passé, le Stade Toulousain, quatrième de la saison régulière, a été battu chez lui en barrages du Top 14 par le Racing-Métro (21-16).

"La saison a été difficile en termes de résultats et ne pas connaître cette demi-finale a été quelque chose de très décevant pour les joueurs et nos supporters", a admis le troisième ligne, également capitaine du XV de France (32 ans, 67 sélections). "Les résultats de la saison précédente n'ont convenu à personne", a-t-il renchéri, alors que les Rouge et Noir ont également été sèchement éliminés en quarts de finale de Coupe d'Europe par les Irlandais du Munster (47-23).

"J'ai la chance de jouer dans un club qui a toujours su se remettre en question, même après les grosses performances, a-t-il poursuivi. Il y a toujours eu une volonté de mettre de côté la saison précédente pour trouver les armes pour gagner la suivante. On va travailler pour revivre l'ivresse des matches de phase finale et du haut niveau cette saison."

Interrogé sur l'hégémonie de Toulon, double champion d'Europe et également champion de France, Dusautoir a estimé que le RCT était "favori dans les deux compétitions". "On peut s'attendre à ce que Toulon soit encore au rendez-vous cette année même si quand on est en haut de la vague, on est plus proche de la descente qu'autre chose", a-t-il jugé.

Toulouse débute sa saison de Top 14 samedi (18H30) en recevant Oyonnax.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
top 14 rugby stade toulousain castres olympique sport