• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Et de nouveau, un espontaneo

4ème toro de Victorino. Saute un espontaneo, selon nous, pris de boisson. Ce toro aurait dû le tuer. Juste cette cornada à la clavicule droite. / © Emilio Mendez, suerte matador.com
4ème toro de Victorino. Saute un espontaneo, selon nous, pris de boisson. Ce toro aurait dû le tuer. Juste cette cornada à la clavicule droite. / © Emilio Mendez, suerte matador.com

Trois et trois de Victorino: un trio de toros impossibles (1er, 2ème et 4éme), les autres plus que négociables. Diego Urdiales en vrai Seigneur aussi mal servi que lidiador, El Cid, le mieux servi et qui se prend pour une diva. Bolivar,des hauts mais plutôt des bas. Un espontaneo saute, miracle

Par Vincent Bourg

Dimanche 24 août 2014
9ème et dernière corrida de la Feria de Bilbao
Plaza de Toros de Vista Alegre.18h


Diego Urdiales : salut au tiers et salut au tiers
Manuel Jésus « El Cid » : salut au tiers et une oreille
Luis Bolivar : silence et silence
Salut des banderilleros Raul Adrada et Alberto Zayas au 3ème toro
Six toros de Victorino Martin  Andrés (de 528 à 562 kg ; moyenne : 542) de squelettes nickel, pas une once de lard, armés fins. Douze piques au total. Cessibles et mieux les 2ème, 5ème et ultime. Périlleux les restants.
Environ 3/5 ème d'arènes. 20 degrés.
La der de Bilbao
L'assistance, le dernier arrastre, commentaire, la présentatrice sublime de Canal + toros, notre copain Paco Aguado avec qui on a bossé toute la feria

 

Sur le même sujet

Hérault : un mort et 2 blessés dans une collision entre 2 jet-skis au large de Marseillan

Les + Lus