• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perera remet le toreo à sa place...

cape et muleta au plus bas: Miguel Angel Perera a toréé pour de vrai dans son solo nîmois. Comme une réponse à la corrida matinale, un brin "people"... / © Bruno Lasnier, querencias.net
cape et muleta au plus bas: Miguel Angel Perera a toréé pour de vrai dans son solo nîmois. Comme une réponse à la corrida matinale, un brin "people"... / © Bruno Lasnier, querencias.net

A 14h, après la matinale triomphaliste entre Hermoso de Mendoza et El Juli, peu de gens comptaient sur Miguel Angel Perera lors de son solo face à six toros de Jandilla. Erreur, Miguel Angel montre qu'il est le maestro de 2014. Il cache les 2/3 de sa muleta, banderille pour de vrai et estoque itou.

Par Vincent Bourg

Samedi 20 septembre 2014
Feria des Vendanges
Plaza de Toros de Nîmes.17h30 

Miguel Angel Perera : salut, une oreille, une oreille, une oreille et deux oreilles
Six toros de Borja Domecq « Jandilla », harmonieusement fagotés (de 499 à 552 kg ; moyenne : 526) de berceaux et armures fines mais sans terreur. Noblesse oblige en majorité, sauf le dernier. Douze piques au total.
Vidéo: muletazos de Perera, Juan Leal parle de ce solo,deuxième paire de banderilles de Miguel Angel.
zoc.
solo de Perera
cinq oreilles pour perea à Nîmes lors de son solo


Sur le même sujet

Montpellier "modèle durable contre l'extrême droite" après les Européennes, selon Philippe Saurel

Les + Lus