Les professionnels de santé du privé en grève à Noël

© France 3 LR
© France 3 LR

Cliniques, urgentistes et généralistes du privé sont en grève dans la région à partir de ce lundi pour dénoncer la réforme de la santé. Elle prévoit une nouvelle organisation qui dirigerait de manière prioritaire le patient vers le public. Un service minimum sera assuré pendant la durée de la grève.

Par Zakaria Soullami

Les établissements privés craignent d'être exclus des missions de service public
Cliniques, urgentistes et généralistes du privé sont en grève à partir de ce lundi 22 décembre pour dénoncer la réforme de la santé. Cette dernière les obligerait à appliquer aucun dépassement d'honoraire pour les missions de service public et une nouvelle organisation dirigerait de manière prioritaire le patient vers le public

Le privé, un secteur qui compte en Languedoc-Roussillon
80 cliniques privées accueillent jusqu'à 700 000 malades par an dans la région. Cela représente 30% des urgences et 250 000 patients. C'est aussi 60% des actes chirurgicaux et 2 accouchements sur 3.

Les professionnels de santé seront en grève :
  • le 22 décembre pour les urgentistes
  • à partir du 24 décembre pour les médecins généralistes
  • à partir du 5 janvier pour les cliniques
Pendant les fêtes une permanence des soins sera assurée. Les urgences continueront de fonctionner.

Reportage à Montpellier
Les professionnels de santé en grève à partir de ce lundi 22 décembre
D. Aldebert et A. Grellier

Sur le même sujet

Les + Lus