• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les représentants des cultes de Midi-Pyrénées appellent à l'unité et la défense des valeurs républicaines

© AFP
© AFP

Après l'attentat dans les locaux de Charlie Hebdo de ce mercredi, les représentants régionaux des différentes religions soulignent dans une déclaration commune leur attachement aux valeurs républicaines et appellent à l'unité. Pour prévenir tout risque d'amalgame et de division.

Par Véronique Haudebourg

Les représentants des différents cultes religieux dans la région Midi-Pyrénées lancent dans un communiqué commun un appel à l'unité, la défense des valeurs républicaines et la dignité après l'attentat à Charlie hebdo de ce mercredi qui a fait 12 morts dont les grands noms de l'hebdomadaire satirique Cabu, Charb, Wolinski et Tignous. L'économiste Toulousain Bernard Maris figure également parmi les victimes.

A l'issue de la manifestation sur la place du Capitole de ce mercredi soir qui a réuni plus de 10 000 personnes, les représentants du conseil régional du culte musulman, de l'Eglise catholique de Toulouse, du pôle régional de la fédération protestante de France, du grand Rabbinat de Toulouse et de l'antenne régionale de l'union bouddhiste de France se sont réunis pour une déclaration commune.

"Le grand rassemblement silencieux" de ce  mercredi soir à Toulouse "est révélateur de l'indignation d'une population marquée par les événements survenus dans notre région en mars 2012", soulignent-ils, en référence aux attentats commis par l'islamiste radical Mohamed Merah, qui avait tué sept personnes, dont quatre juifs, à cette époque.

Un communiqué dans le quel ils dénoncent l'attentat à Charlie hebdo : "Nous réfutons toute récupération des religions pour justifier la violence et les crimes extrémistes. Pour nous toute vie est sacrée", alors qu'une charte de fraternité qui lance un "appel à la dignité de l'humain" doit être prochainement ratifiée en préfecture. Et souligner les risques d'amalgame entre religion musulmane et intégrisme islamiste.

Appelant à l'unité, les représentants religieux ont tenu à rappeler leur union et leur détermination, "Face à ce drame d'ampleur nationale, nous sommes plus forts et unis que jamais, et déterminés à oeuvrer pour l'unité nationale, et la défense des valeurs républicaines."

La réaction d'Hervé Gaignard, vicaire général du diocèse de Toulouse
Réaction vicaire diocèse Toulouse

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus