• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Performance historique des exportations des vins du Languedoc-Roussillon en 2014

illustration / © maxppp MICHAEL ESDOURRUBAILH
illustration / © maxppp MICHAEL ESDOURRUBAILH

La publication des chiffres des exportations de vins du Languedoc-Roussillon de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) prouve les excellentes performances des exportations des vins Sud de France en 2014. +5% en volume et +8% en valeur.

Par FD avec afp et Conseil régional du Languedoc-Roussillon


Les exportations régionales des vins Sud de France connaissent une très forte hausse en 2014 :
  • +8,3% en valeur
  • + 5,7% en volume
Elles s’établissent à 813 millions d’euros pour 3,6 millions d’hectolitres de vins AOP et IGP exportés.

Un dynamisme du Languedoc-Roussillon qui tranche avec les résultats à la baisse des autres régions. En conséquence, la part des vins régionaux dans les exportations françaises de vins, progresse très sensiblement en 2014 et atteint pour les IGP 77% des quantités totales exportées par la France et pour les AOP (hors Champagne) 11%.

Les parts de marché des AOP Sud de France progressent fortement en Chine et aux Etats-Unis

L’embellie est particulièrement flagrante sur les marchés internationaux où Sud de France Développement par le biais des maisons de la Région Languedoc-Roussillon a mené près de 200 actions de promotion et de prospection en 2014.
La Chine devient le premier client de la région en termes de valeurs exportées (28,9 millions d’euros), les Etats-Unis (26,1 millions d’euros) parvenant à la 2e place.

Les ventes à la Chine de vins AOP du Languedoc-Roussillon progressent extrêmement fortement en 2014 en quantité (+32%) comme en valeur (+29%).

"Au regard de ce que l’on observe sur les achats chinois à la France en 2014 (-16% en valeur, -15% en quantité pour les vins AOP français hors Languedoc-Roussillon et hors champagne), la performance régionale apparaît encore plus exceptionnelle", constate la DRAAF.


Le poids du Languedoc-Roussillon dans les exportations françaises de vins AOP vers la Chine  (hors champagne) s’est très sensiblement accru en 2014, atteignant 19,2% (en quantité exportées) contre 11,9% en 2012.
Le prix moyen des vins régionaux AOP vendus en Chine s’établit à 2,69 euros le litre.

Les ventes aux Etats-Unis de vins AOP a également augmenté avec des croissances importantes en valeur (+17%) comme en quantité (+8%) en 2014. La part du Languedoc-Roussillon atteint 8,1% en 2014 contre 6,9% en 2012.
Les prix moyens des vins AOP exportés sont très élevés à 4,69 euros le litre.

Les exportations françaises de vins entravées par la faiblesse des récoltes

Pour la 4e année consécutive, les exportations françaises de vins et spiritueux ont dépassé en 2014 les 10 milliards d'euros mais le manque de disponibilité dû à de petites récoltes et au mauvais temps inquiète les professionnels face la "très forte" concurrence internationale.

La Fédération des exportateurs de vins et spiritueux français (FEVS) qui affiche la "troisième meilleure performance historique" à 10,8 milliards d'euros (l'équivalent de 140 Airbus), a noté mercredi un repli du chiffre d'affaires de 2,8%, reflétant la baisse des ventes en volumes et en valeur.

"Cette situation s'explique principalement par la faible disponibilité de nos produits, compensée en partie par la hausse des prix. Mais celle-ci peut fragiliser nos positions sur certains marchés" prévient Christophe Navarre, le président de la FEVS.

Les exportations de vins (61% du total) ont diminué de 3,3% et encore la bonne santé du champagne qui totalise un tiers des exportations (143 millions de caisses de 12 bouteilles, +5,2%) a-t-elle limité la casse. Champagne, Cognac, Bordeaux et Bourgogne assurent les deux-tiers des ventes (en valeur).
Celles des spiritueux ont baissé de 1,6% avec une perte sévère pour le Cognac (-4,6%) après trois années record, due à la Chine et sa politique anti-"bling-bling" qui bride les consommations ostentatoires et affecte aussi les grands Bordeaux.

Dans l'ensemble, 20 pays assurent 87% des exportations (9,4 milliards d'euros), États-Unis en tête avec une reprise du marché américain (plus de 2 milliards d'euros, +4%), tandis que le Royaume-uni, qui sert notamment de plateforme de redistribution vers la Chine et l'Asie, baissait de 10%.

Sur le même sujet

Classement de Shanghai : l'Université de Montpellier numéro un en Ecologie

Les + Lus