Toulouse : le lycée Saint-Sernin évacué pour une fausse alerte à la bombe, un adolescent interpellé

Les élèves durant l'évacuation / © Fabio Tupin-Noriega / Twitter
Les élèves durant l'évacuation / © Fabio Tupin-Noriega / Twitter

La direction de l'établissement a procédé ce lundi matin à l'évacuation pendant une heure de l'établissement en raison de l'intrusion d'un garçon de 16 ans qui indiquait avoir déposé une bombe. C'était une fausse alerte et l'adolescent a été interpellé. 

Par Fabrice Valery

Le lycée Saint-Sernin, l'un des plus importants établissements scolaires de Toulouse, a été évacué pendant plus une heure ce lundi matin en raison de l'intrusion d'un adolescent de 16 ans, non-scolarisé dans le lycée et qui indiquait avoir déposé une bombe, a-t-on appris de source policière. 

Vers 10h20, selon le récit de lycéens, l'alarme a retenti et les élèves ont été invités à évacuer le lycée. Des voitures de police sont arrivées sur place et il a même été demandé aux élèves de quitter la place et de passer de l'autre côté de la basilique. 




Une heure plus tard, l'alerte a été levée et les élèves ont pu regagner leurs classes mais la police a procédé à l'interpellation d'un jeune homme de 16 ans, originaire de Carbone (Haute-Garonne). Il avait fait intrusion dans l'établissement et indiquait qu'il avait déposé une bombe. 

La fouille de l'établissement n'a rien donné. Le jeune homme a été interpellé et placé en garde à vue. Une perquisition doit être menée à son domicile. 

Depuis les attentats de Paris début janvier, de nombreuses alertes ont lieu concernant des colis suspects ou des alertes à la bombe. A Toulouse, ce scénario se renouvelle plusieurs fois par semaine. 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus