• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Connais-tu bien don Diègue?

Diego Urdiales "parle s'en s'émouvoir" devant la caméra de Signes du toro / © MD / SDT
Diego Urdiales "parle s'en s'émouvoir" devant la caméra de Signes du toro / © MD / SDT

Diego Urdiales est, pour l'équipe de Signes du toro, un des toreros à suivre cette saison. Cette opinion, excusez du peu, est partagée par un certain Curro Romero…

Par Joël Jacobi

Tu sais quoi? a dit Curro Romero à son jeune collègue Diego Urdiales qu'il venait de voir toréer quelques vaches. L'autre n'a rien répondu. Il faut dire qu'il est du genre timide, Diego. Et que ce n'est pas tous les jours qu'on torée devant un pharaon. Tu sais quoi? Tu me fais penser à moi quand je toréais.
Ce compliment, parfaitement sincère puisqu'il est strictement désintéressé, donne une idée de l'estime dans laquelle les professionnels de la tauromachie tiennent Diego Urdiales. Un torero atypique : 40 ans, fils de comédien, vivant dans la Rioja loin de toute zone taurine traditionnelle, rarement engagé, contraint d'affronter les corridas dures. Mais strictement fidèle à la très haute idée qu'il se fait de ce que doit être un torero.
Diego Urdiales est l'auteur de deux des faenas les plus marquantes de la saison 2014. Avec un Victorino à Mont de Marsan. Avec un Adolfo à Madrid. 
On verra ces deux faenas et on connaîtra un peu mieux Don Diègue, ce dimanche matin dans Signes du toro.

Sur le même sujet

Les images de l'Aude après les inondations d'octobre 2018

Les + Lus