Les premiers toros de la saison

Valencia. Juncoso, de Núñez del Cuvillo, le meilleur toro du week-end. Castella lui coupera les deux oreilles. / © Marca
Valencia. Juncoso, de Núñez del Cuvillo, le meilleur toro du week-end. Castella lui coupera les deux oreilles. / © Marca

Le calendrier a fait s'entrecroiser les ferias de Castellón et Valencia, deux villes voisines du Levant. Une belle occasion de passer en revue les toreros et les élevages qui vont animer la saison.

Par Joël Jacobi

6 corridas en trois jours. C'est trop peu pour tirer des conclusions, d'autant que la feria de Valencia ne se termine que jeudi.
Mais ces premières "corridas sérieuses" de la la saison fournissent quelques enseignements.
Le plus embarrassant, c'est qu'aucune des affiches n'a réussi à remplir entièrement les arènes malgré une météo relativement clémente et une ambiance de fête dans les villes.
Le vendredi 13 (la date n'est l'objet d'aucune superstition en Espagne) a vu le retour dans l'arène de Manzanares junior, plus beau que jamais, vêtu de "deuil et noir".
À Castellón, comme à Valencia, Morante de la Puebla a donné des faenas intermittentes, mais pleines de "détails" magnifiques.
Enrique Ponce a reçu, pour sa vingt-cinquième saison dans l'élite, l'hommage affectueux de Castellón.
Mal remis de la rouste reçue à Olivenza, Paquirri a déclaré forfait et les toros (désastreux) de El Pilar ont été estoqués par les "hommes forts" du moment, Perera et Talavante, qui n'ont rien pu en faire.
Le meilleur toro du week-end, "Juncoso" de Núnez del Cuvillo a failli avoir la vie sauve, le public réclamait sa grâce à grands cris. Castella l'a parfaitement estoqué après l'avoir très bien toréé. Il a coupé les deux oreilles. Il est, pour le moment, le triomphateur de ce début de saison.



Vendredi 13 mars, Castellón
troisième spectacle de la feria
6 toros de Núñez del Cuvillo
Juan José Padilla : une oreille et une oreille
Morante de la Puebla : ovation et ovation
José María Manzanares : silence et deux oreilles
Plein


Vendredi 13 mars, Valencia
première corrida de la feria
6 toros de Fuente Ymbro
Juan Bautista : ovation et silence
Saúl Jiménez Fortes : tour de piste (un avis) et une oreille
Jesús Duque : silence (un avis) et applaudissements
1/3 d'entrée


Samedi 14 mars, Castellón
quatrième spectacle de la feria
Corrida Goyesque
6 toros de García Jiménez
Enrique Ponce : deux oreilles et silence
El Fandi : une oreille et une oreille (un avis)
Sébastien Castella : ovation et ovation (un avis)
Arènes « presque pleines »


Samedi 14 mars, Valencia
deuxième corrida de la feria
6 toros de Victoriano del Río
Morante de la Puebla : silence et une oreille
El Juli : ovation (un avis) et une oreille
Daniel Luque : une oreille et ovation
Plein

Dimanche 15 mars, Castellón
dernière corrida de la feria
6 toros de El Pilar
Miguel Ángel Perera : ovation, silence (avis) et silence (avis)
Alejandro Talavante : une oreille, silence et ovation
¾ d'entrée


Dimanche 15 mars, Valencia
troisième corrida de la feria
6 toros de Núñez del Cuvillo, le cinquième « Juncoso », honoré d'une vuelta posthume
El Fandi : silence et une oreille
Sébastien Castella : une oreille et deux oreilles (avis)
Román : silence et  silence
¾ d'entrée

 

Sur le même sujet

Les + Lus