Crash de Barcelonette : les précédents accidents de l'Airbus A320

Publié le Mis à jour le

L'A320, fleuron d'Airbus  a été mis en service en avril 1988. Il existe plus de 6000 appareils en circulation actuellement. Retour sur les précédents accidents de cet appareil depuis ses premiers vols.

26 juin 1988 - Mulhouse-Habsheim

Baptisé "Ville d'Amsterdam", le vol 296 d'Air France qui totalise 22 heures de vol s'écrase lors d'un vol de démonstration à Mulhouse-Habsheim en Alsace. L'appareil effectuait un survol de l'aérodrome à basse altitude et faible vitesse mais le pilote ne remet pas les gaz à temps et l'appareil s'écrase dans les arbres situés en bout de piste. Trois personnes décèdent et 30 sont gravement blessées. L'enquête conclut à une erreur de pilotage.##fr3r_https_disabled##

14 février 1990 - Bangalore

Le Vol 605 d'Indian Airlines s'écrase 700 m avant la piste de l'aéroport de Bangalore, lors de son approche finale. L'accident a fait 90 morts parmi les 139 passagers. Le vol venait de Bombay touche le sol à 2300 pieds de l'entrée de piste et 200 pieds à droite de son axe, sur un terrain de golf. L'équipage n'a pas réagi aux annonces de la radiosonde en remettant les gaz alors que les conditions météo étaient bonnes. Une erreur de pilotage est attribuée au commandant qui poursuivait l'instruction du copilote

20 janvier 1992 - Mont Sainte-Odile

Le vol 148 d'Air Inter s'écrase près du Mont Sainte-Odile juste avant d'atterrir sur l'aéroport de Strasbourg Entzheim. 87 personnes sur les 96 à bord sont mortes. Une erreur de programmation du pilotage automatique par l'équipage seraot à l'origine de l'accident.


Le 2 mai 2006, quatorze ans après les faits, le procès de l'accident s'ouvre devant le tribunal correctionnel de Colmar. Six personnes comparaissaient pour « homicides et blessures involontaires ».Lle tribunal a relaxé les accusés. Pour la justice française, c'est l'erreur de pilotage qui a été déterminante. Néanmoins, la responsabilité civile d'Airbus pour une faute civile liée à la conception du cockpit de l'A320 et d'Air France en sa qualité de transporteur a été reconnue.

14 septembre 1993 - Varsovie

Le vol 2904 de la Lufthansa en provenance de Francfort rate son atterrissage à l'aéroport de Varsovie. 70 personnes sont à bord. Deux personnes, dont le copilote, meurent. La principale cause de cet accident est le retard dans l'application du système de freinage, combiné aux effets de la pluie et d'un vent arrière à la place des cisaillements de vent anticipés. Après l'enquête, Airbus modifia les paramètres d'atterrissage, non sur la logique du programme informatique, mais en changeant les capteurs sur le châssis des trains.

23 août 2000 - Bahreïn

Le vol Gulf Air 072 s'écrase en mer à environ 2 milles nautiques de l'aéroport et une vitesse de 280 nœuds et fait 143 victimes. L'accident résulte d'une combinaison fatale de plusieurs facteurs, dont une première approche manquée (trop rapide et trop haute) suivie d'une orbite hors norme effectuée à basse altitude près de la piste, la passivité du premier officier, une possible désorientation spatiale du commandant de bord lors de la remise de gaz suivant le 360° et l'absence de réaction face aux alarmes du GPWS. D'autres facteurs d'ordre général font état d'un manque de coordination au sein de l'équipage et d'un manque de formation. 

3 mai 2006 - mer Noire

Le vol 967 d'Armavia s'écrase en mer Noire à la suite d'une erreur du pilote. L'appareil assurait une liaison entre la capitale arménienne Erevan et la station balnéaire russe de Sotchi. Les 113 personnes à bord de l'appareil sont portées disparues. Le vol s'est crashé dans l'eau à 6 km environ de l'aéroport de Sotchi après avoir entamé une remise de gaz manuelle en approche de la piste 06 de nuit et par mauvais conditions météo. Le commandant de bord a été victime d'une désorientation spatiale


17 juillet 2007 - São Paulo

Le vol 3054 de TAM Linhas Aéreas ne parvient pas à ralentir suffisamment à l'atterrissage et s'écrase en bout de piste de l'aéroport international de Congonhas à São Paulo. 198 personnes (dont 11 au sol) meurent et treize autres sont blessées. L'avion, qui venait de Porto Alegre a dérapé sur la piste, a plané au-dessus d'une avenue et a fini sa course dans un entrepôt de la TAM Linhas Aéreas de 4 étages qui jouxte une station service ce qui a provoqué un incendie très important. L'inverseur de poussée du réacteur droit avait été désactivé avant le vol fatal. La piste était rendue glissante par la présence de pluie.


30 mai 2008 - Tegucigalpa, au Honduras

Un A320 de TACA rate son atterrissage sur l'aéroport de Tegucigalpa, au Honduras, faisant une sortie de piste due aux mauvaises conditions météo. On compte quatre morts : un pilote, deux passagers et un automobiliste passant sur la route à proximité. L'appareil était le EI-TAF.

27 novembre 2008 - près de Canet-en-Roussillon

Lors d'un vol d'acceptation, un vol de validation avant que l'avion ne soit livré, un A320 d'Air New Zealand, approchant de l'aéroport de Perpignan-Rivesaltes, s'écrase en mer à 8 km de Canet-en-Roussillon. L'accident a lieu lors d'un essai consistant à ralentir l'avion jusqu'à la limite du décrochage. 

15 janvier 2009 - New-York

Peu après son décollage de l'aéroport international de LaGuardia à New York (États-Unis), le vol 1549 de la compagnie US Airways percute un vol de bernaches du Canada et amerrit dans le fleuve Hudson, ne faisant aucune victime. Plusieurs oiseaux auraient été happés par les réacteurs.

28 décembre 2014 - entre Java et Singapour

Le ministère indonésien des Transports signale la disparition du vol 8501 AirAsia opéré par un Airbus A320-200 qui avait quitté Java avec 162 personnes à bord et devait atterrir à Singapour à 08h30 (heure locale).

24 mars 2015 - Barcelonette

La DGAC Française confirme le crash d'un Airbus A320 de la compagnie Germanwings effectuant la liaison Barcelone - Dusseldorf. Il y avait 142 passagers à bord, ainsi que 2 pilotes, 4 hôtesses et stewards.

Toutes les informations sur le crash de Barcelonette en direct sur le live de FTVInfo