• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Départementales : les réactions des principaux politiques de la région après le second tour

Philippe Saurel, maire de Montpellier et Yoan Gillet, Secrétaire départemental du Front National du Gard, candidat du FN battu dans le canton de Marguerittes / © FR3LR/I.BRIS
Philippe Saurel, maire de Montpellier et Yoan Gillet, Secrétaire départemental du Front National du Gard, candidat du FN battu dans le canton de Marguerittes / © FR3LR/I.BRIS

Après le second tour des élections départementales marqué par le grand chelem de la gauche en Languedoc-Roussillon, découvrez les réactions des acteurs politiques majeurs de la région : Damien Alary (PS), Robert Ménard (extrême droite) ou encore Philippe Saurel (DVG).

Par Zakaria Soullami


Les réactions des principaux acteurs politiques de la région au lendemain du second tour.

Damien Alary, président PS du Conseil régional de Languedoc-Roussillon

On nous prédisait la perte d'un ou deux départements sur les quatre que nous avions. Avec la victoire en Lozère, la gauche fait cinq sur cinq dans la région", a dit Damien Alary, qui a déploré "l'injuste" défaite, dans son canton de Vauvert, du président sortant du conseil général du Gard, le PS Jean Denat.








Gilbert Collard, député Rassemblement bleu marine de la 2e circonscription du Gard

Si vous regardez l'évolution de l'électorat, il faut être aveugle pour ne pas constater qu'il évolue vers nous", a réagi le député Gilbert Collard (Rassemblement Bleu Marine). Je crois qu'on a une victoire morale parce que nous, on est seuls, on est dans nos idées, dans notre ligne, on ne pactise pas avec ceux qui nous traitent de +déchet de la pensée humaine+", a-t-il ajouté, faisant référence aux propos de la ministre de la Justice Christiane Taubira.


Réaction de Gilbert Collard député rassemblement bleu marine du Gard
Images F3 LR

Philippe Saurel, maire DVG de Montpellier, s'est pour sa part félicité de la victoire de 4 binômes "sauréliens".

Quatre cantons, c'est superbe, je suis très heureux et je voudrais remercier les Montpelliérains qui ont voté pour les candidats citoyens, divers gauche, écologistes qui ont fait quatre merveilleuses campagnes et qui sont porteurs de la politique municipale largement validée par les Montpelliérains.".


Robert Ménard, maire extrême droite de Béziers

Jean Castex, UMP, ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous la présidence Sarkozy

La gauche réussit le tour de force de conserver une large majorité de sièges, avec à peine 32,55% des suffrages exprimés, contre 34,52% au FN et 32,94% à l'UMP-UDI, On voit clairement (...) à qui a profité le vote FN", a écrit Jean Castex, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous la présidence Sarkozy et réélu dans les Pyrénées catalanes (58,30%) dans un duel avec la gauche.

Réaction de Jean Castex (UMP) Pyrénées-Orientales Pyrénées Catalanes
Réaction de Jean Castex (UMP) pour le canton des Pyrénées Catalanes dans les Pyrénées-Orientales au second tour des départementales 2015.

Yoann Gillet, secrétaire du Front National du Gard, candidat du FN battu dans le canton de Marguerittes

On est satisfait car on a quatre élus dans le département à Vauvert et très largement sur le canton de Beaucaire où nous faisons près de 55% et 59% sur la ville de Beaucaire, preuve d'ailleurs que là où le Front national s'implante, là où le Front national est aux responsabilités, les électeurs approuvent notre gestion et nous font confiance.".



Alain Bertrand, sénateur-maire DVG de Mende

C'est historique ! Cela ne s'était jamais produit mais ce n'est pas le fruit du hasard. C'est le fruit de 35 ans de travail de la gauche, de nous et de nos prédécesseurs", a déclaré le sénateur-maire DVG de Mende, Alain Bertrand.



Guillaume Vouzellaud, candidat FN, défait au deuxième tour à Lunel
Réaction de Guillaume Vouzellaud (FN) à Lunel Hérault
Réaction de Guillaume Vouzellaud (FN) à Lunel Hérault au second tour des élections départementales 2015.

Françoise Dumas, députée PS de la 1ère circonscription du Gard
Réaction de Françoise Dumas (PS) Nîmes Gard
Réaction de Françoise Dumas (PS) Nîmes Gard au second tour des élections départementales 2015.


Christian Bastid, PCF, vainqueur sur le canton de Nîmes 2

Réaction de Christian Bastid (PCF) Nîmes 2 Gard
Réaction de Christian Bastid (PCF) élu à Nîmes 2 dans le Gard aux élections départementales 2015.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Occitanie : les aides européennes en danger

Les + Lus