L'enquête sur le crash de l'A400M menée par les militaires espagnols

Le crash de l'A400M à Séville / © AFP
Le crash de l'A400M à Séville / © AFP

L'armée de l'air espagnole a repris l'enquête sur l'accident d'un avion de transport militaire A400M qui s'est écrasé à Séville, faisant quatre morts, a annoncé un porte-parole du ministère de la Défense. Elle avait été confiée dans un premier temps à des experts civils et militaires français.

Par VH avec AFP

Après l'accident samedi de cet appareil fabriqué par Airbus, l'enquête avait été confiée à une équipe commune de techniciens des ministères du Transport et de la Défense mais les experts civils ont préféré se dessaisir du dossier.

Les civils "ont pris la décision de se retirer parce qu'ils ont compris que l'avion présente des particularités propres à la configuration militaire qui ne leur sont pas familières", a expliqué le porte-parole. C'est donc la Commission d'enquête technique des accidents des aéronefs militaires (CITAAM) qui s'est chargée de l'enquête au début de la semaine. Elle devra présenter ses conclusions au juge d'instruction saisi du dossier.

Deux des six membres de l'équipage sont hospitalisés dans un état grave. Un service religieux a eu lieu mardi pour les quatre autres morts quand l'appareil qui devait être livré à la Turquie en juillet a dû tenter un atterrissage de fortune. Une panne des turbopropulseurs de l'A400M a été évoquée pour expliquer l'accident dans des indiscrétions faites à la presse allemande, à la suite d'une rencontre entre ministres européens de la Défense.

Sur le même sujet

Les + Lus