• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

4 mois de prison ferme pour l'agresseur du patron de la SNSM à Valras

La vedette SNSM de Valras / © Juliette Mörch france 3 LR
La vedette SNSM de Valras / © Juliette Mörch france 3 LR

L'homme de 25 ans, accusé de blessures volontaires sur le responsable du sauvetage en mer de Valras a été condamné à Béziers à 4 mois de prison ferme pour coups et blessures. Il l'avait frappé au visage parce que sa canne à pêche avait été déplacée lors du passage de la vedette de sauvetage.

Par Laurence Creusot


Nous avions relaté l'affaire en août 2014. Le patron de la SNCM Patrick Toustou est agressé par deux pêcheurs à la ligne croisés en rentrant d'un sauvetage en mer. L'un d'eux le frappe au visage.

La vedette de sauvetage en mer entre au port après 5 heures d'intervention en pleine mer. Elle remorque un bateau et ses quatre passagers qui étaient en détresse au large de Valras.
A son entrée dans le chenal, la vedette provoque une vague qui n'est pas du goût de deux jeunes pêcheurs à la ligne postés sur la digue. Ni une ni deux, ils lâchent leur canne et sprintent pour rejoindre l'équipage à la capitainerie. Agés d'une vingtaine d'années, les deux touristes s'en prennent aussitôt à l'équipage.

L'un d'eux comparaissait ce 11 mars devant le tribunal de Béziers, il a été condamné à 4 mois de prison ferme pour coups et blessures sur une personne chargée d'une mission de service public. Il avait déjà été condamné par la justice pour agression.

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus