Montpellier : des gilets pour rendre l'opéra accessible aux personnes sourdes et malentendantes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Philippe Faure avec Camila Giudice
Le concert est également traduit en langue des signes sur scène.
Le concert est également traduit en langue des signes sur scène.

L'Opéra Comédie de Montpellier propose ce weekend une série de représentations autour des Fables de la Fontaine. Des concerts accessibles aux personnes sourdes et malentendantes grâce à une nouvelle technologie : des gilets qui transforment la musique en vibration.

Vibrer dans un concert, grâce à la musique, cela semble être impossible pour les personnes sourdes et malentendantes. Pourtant, l’Opéra Comédie de Montpellier a décidé de relever le défi à l’aide de gilets… vibrants, justement.

Dans la salle ce samedi, Natacha, malentendante, est venue assister à un opéra autour des Fables de la Fontaine. "C’est la deuxième fois que j’essaye le gilet et j’adore ça parce que c’est très immersif, on est vraiment projeté dans le spectacle." détaille-t-elle. Les gilets sont proposés gratuitement aux spectateurs, mais doivent être réservés.

"Ressentir" les sons

C’est grâce à une série de micros placés sur la scène, à proximité des instruments, que le dispositif fonctionne. "Le son c’est une vibration, ça part toujours d’une attaque. Il y a l’impulsion de l’attaque et ensuite le son se développe. Ca fait une onde qui se développe et nous, on amplifie ça à travers les gilets." explique Romain Roux, ingénieur du son. 

Je ne sais pas si je peux dire que j’entends les sons mais en tout cas je les ressens. Je sens la vibration et ça me provoque des émotions. Je sens l’action, le rythme, l’ambiance, le souffle du chant…

Natacha, spectatrice malentendante

Le livret adapté par une "chansigneuse"

Un spectacle qui passe par les sensations, mais qui n’oublie pas pour autant de raconter des histoires. Pour permettre aux personnes sourdes et malentendantes de suivre les péripéties des animaux de la Fontaine, le livret est également adapté en langue des signes par Delphine Saint-Raymond.

Cette "chansigneuse" est sur scène, à proximité de la chanteuse. Il a fallu beaucoup d’entrainement au duo pour parvenir à signer les chants. Une gageure pour Delphine Saint-Raymond qui se frottait à l’Opéra pour la première fois.

J’avais déjà de l’expérience en traduction du français en langue des signes, mais là il a fallu faire une adaptation musicale, donc adapter le rythme de signation à la musique. J’ai dû faire des réécritures quand c’était trop rapide pour que ce soit intelligible en langue des signes. 

Delphine Saint-Raymond, chansigneuse

"A égalité avec les personnes entendantes"

Un pari compliqué mais réussi. Dans la salle quand les applaudissements retentissent à la fin de la représentation, Natacha, la spectatrice malentendante, se réjouit du moment qu’elle vient de vivre : "Je me suis sentie à égalité avec les personnes entendantes, on a ressenti les mêmes émotions."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.