• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Affaire Jeremstar : Pascal Cardonna témoigne et contre-attaque en déposant plainte pour diffamation

Nîmes - palais de justice - archives / © F3 LR
Nîmes - palais de justice - archives / © F3 LR

Difficile d'y voir clair dans cette affaire où témoignages et dépôts de plaintes se succèdent. Plusieurs jeunes, voire mineurs, accusent Jeremstar et Cardonna de corruption de mineurs, viol ou complicité et disent avoir des preuves. Les 2 hommes attaquent en diffamation et atteinte à la vie privée.

Par Fabrice Dubault

Selon l'avocat du jeune Lunellois Annoir qui a déposé plainte contre Jeremstar et Pascal Cardonna, à Nîmes, il ne serait pas la seule victime présumée. Des témoignages de jeunes de l'Hérault et du Gard iraient dans le même sens.

De leur côté, les 2 accusés se défendent.
Jeremstar a déposé 3 plaintes auprès de parquet de Paris pour dénonciation calomnieuse et diffamation, après la publication d'une vidéo de lui à caractère sexuel et de témoignages le mettant en cause sur les réseaux sociaux.
Pascal Cardonna annonce qu'il va également déposer plainte devant le procureur de la République de Nîmes pour diffamation et atteinte à la vie privée, contre Annoir qui l'accuse de viol.


Les réseaux sociaux en première ligne


L'affaire avait démarré mi-janvier avec une avalanche de tweets présentant notamment une vidéo intime où apparaît Jeremstar et des extraits de conversations privées, relayant des accusations graves de détournement de mineur contre Pascal Cardonna.
Le parquet de Paris a ouvert mercredi dernier une enquête pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" suite à ces publications.

Selon l'avocate de Jeremstar, Aude Weill-Raynal, le chroniqueur a déposé mardi la dernière de ses trois plaintes pour dénonciation calomnieuse et diffamation.
Ces accusations ont suscité des centaines de milliers de messages sur les réseaux sociaux, selon l'agence Visibrain, sous le mot-clé #Jeremstargate.

Le blogueur s'est parallèlement mis en retrait de l'émission de Thierry Ardisson sur C8 où il est chroniqueur.

De son côté, Pascal Cardonna a dénoncé des "attaques diffamatoires et mensongères".
Il a indiqué à l'AFP avoir lui aussi déposé plainte "pour diffamation et atteinte à la vie privée" auprès du procureur de la République de Nîmes.

Témoignages et dépôts de plaintes


Nos confrères de France bleu Hérault livrent ce matin le témoignage de Pascal Cardona, salarié de Radio France. Il contre-attaque et porte plainte à son tour contre Annoir. Il dit aussi être impatient d'être entendu par la police pour la vérité éclate au grand jour.

"Il ne s'est rien passé de si sordide chez moi" répond Pascal Cardonna qui se dit abasourdi.


Témoignage aussi de la victime présumée, Annoir, 18 ans aujourd'hui et étudiant en droit à Montpellier. Ce Lunellois a porté plainte contre Pascal Cardonna à Nîmes pour viol aggravé sur mineur et corruption de mineur il avait 17 ans au moment des faits qu'il dénonce en février 2016 et était lycéen.
 


Annoir affirme détenir des preuves de ce qu'il a subi, sous forme de vidéos et de photos.

"Ce n'était pas la première soirée chez lui. J'étais fan de Jeremstar, j'étais émerveillé. Quand on a 15-16 ans et qu'on peut rencontre son idole... On s'est tous faits avoir" raconte Annoir qui soupçonne d'avoir été drogué au GHB.

Selon l'avocat de l'étudiant, Me Kamel Benamghar "les faits sont particulièrement graves, il faut maintenant sortir des réseaux sociaux pour aller devant la justice car c'est une affaire qui prend des dimensions hors-normes.".
Il affirme avoir sur son bureau les dossiers d'une petite dizaine de plaignants potentiels et ces dossiers sont pour l'instant à l'étude.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus