Agde : un site de la fin de l'âge de bronze dans le lit du fleuve Hérault

Depuis 2009, chaque hiver, profitant d'une eau claire offrant une bonne visibilité aux plongeurs, scientifiques et passionnés d'archéologie sous-marine se retrouvent à Agde où gisent les vestiges d'un hameau paysan datant de plus de 3.000 ans.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ce site a été découvert par l’association IBIS d’Agde lors d'une campagne de prospection conduite en 2002-2004.
L'équipe avait notamment trouvé la parure cérémonielle de plusieurs centaines de pièces en bronze qui est maintenant exposée au Musée de l’Ephèbe.

La campagne annuelle de fouilles dure 3 semaines. Scientifiques et passionnés d'archéologie sous-marine se retrouvent sur ce grand site de près de 9.000 mètres carrés où reposent les vestiges d'un hameau paysan vieux de 3.000 ans.

Pour rejoindre le site dans les eaux du fleuve Hérault, les archéologues et plongeurs bénévoles suivent d'abord une ligne de vie, apparaissent ensuite des pièces qui témoignent de la vie du hameau à la fin de l'âge de bronze, des pièces de céramiques, ossements, vases, pieux...

La plus grande partie reste à explorer, au rythme de chaque campagne de fouilles, le site livre de nouveaux trésors.

Le reportage de Christophe Monteil et Stéphane Taponier