• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aimargues : 200 gendarmes délogent les gens du voyage

Les caravanes étaient installées depuis plusieurs jours illégalement sur le stade d'Aimargues, dans le Gard.
Les caravanes étaient installées depuis plusieurs jours illégalement sur le stade d'Aimargues, dans le Gard.

Le maire d'Aimargues a eu gain de cause auprès de la justice : samedi après midi les gendarmes se sont déployés autour du stade de la petite ville gardoise où environ quarante caravanes s'étaient installées de force depuis dimanche. L'évacuation a eu lieu sans incidents.

Par Isabelle Bris

Le maire de la commune s'était opposé, en vain dimanche, à l'installation d'une quarantaine de caravanes sur le terrain de foot. Il avait même été menacé par les gens du voyage, décidés, eux, à rester sur place jusqu'au dimanche suivant. Il avait fallu l'intervention des forces de l'ordre pour faire baisser la tension.

Le maire avait ensuite déposé plainte pour dégradation de biens publiques et demandé au ministre de l'Intérieur l'envoi de CRS  pour déloger les caravanes du stade. La justice lui a donné raison. Les gens du voyage ont dû partir un jour plus tôt qu'ils ne l'avaient décidé.
Le montant des dégâts serait estimé à 100 000 euros.

Aimargues : le maire gagne en justice
La justice a ordonné l'évacuation des caravanes qui se sont installées de force sur le stade d'Aimargues, dans le Gard.



A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus