Andorre : les stations de ski ont besoin de main d’œuvre pour l’hiver

Les stations de ski andorranes recherchent 2 000 saisonniers pour la période hivernale. Après une saison 2020-2021 au ralenti à cause de la crise sanitaire, elles espèrent que les touristes seront de nouveau au rendez-vous.

L’hiver approche et avec lui, l’ouverture des stations de ski. En Andorre, l’une des principales destinations pour skier dans les Pyrénées, c’est l’heure du recrutement des saisonniers et il y a des besoins. 

Après une saison 2020-2021 compliquée à cause de la pandémie, les stations andorranes espèrent retrouver le niveau de fréquentation d’avant-crise cette année. Pour faire face à l’afflux de touristes espérés, l’embauche de saisonniers est indispensable. Comme chaque année, la moitié seront andorrans et l’autre, originaires des pays limitrophes. Toutes les restrictions de circulation et d'accès à Andorre pour les personnes en provenance de France ont été levées : pas besoin de test ni de vaccin

Postes dans la restauration et les remontées mécaniques 

Logiquement, c’est dans la plus grande station des Pyrénées que le besoin en main d'œuvre sera le plus important. Grandvalira recherche 1 300 saisonniers. Vallnord - Pal Arinsal, 500. Ordino Arcalís, 180. 

D’après la Radio et Télévision andorrane, ce sont principalement dans le secteur de la restauration, de la billetterie et des remontées mécaniques que les postes sont à pourvoir. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
andorre ski sport stations de ski économie tourisme emploi