Après 7 mois de cavale, Redouane Ikil condamné pour braquage a été arrêté à Oran en Algérie

Redouane Ikil, acquitté le 30 juin 2017 dans le procès des braquages de La Poste à Toulouse, avait témoigné sur le plateau du JT de France 3 Midi-Pyrénées deux jours plus tard.
Redouane Ikil, acquitté le 30 juin 2017 dans le procès des braquages de La Poste à Toulouse, avait témoigné sur le plateau du JT de France 3 Midi-Pyrénées deux jours plus tard.

Condamné en appel pour braquage devant la cour d'assises d'Albi en juillet 2019, Redouane Ikil aurait été arrêté à Oran en Algérie. Cet ancien directeur d'agence postale avait pris la fuite le jour du verdict.

Par Juliette Meurin

Redouane Ikil a été arrêté à Oran en Algérie. Son avocat maitre Alexandre Martin a confirmé à France 3 Occitanie cette interpellation révélée par nos confrères de la Dépêche du Midi. Le quotidien précise qu'il aurait été interpellé dimanche par les forces de l'ordre algérienne.

Redouane Ikil était en cavale depuis 7 mois. Il avait pris la fuite en juillet 2019 juste avant le verdict, lors de son procès pour lequel il comparaissait libre devant la cour d'assises d'Albi.
Cet ancien directeur d'agence postale était jugé pour des braquages violents dans des bureaux de poste à Toulouse. Il a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle. Il a toujours clamé son innocence. Lors de son procès en première instance devant la cour d'assises de Haute-Garonne, il avait été acquitté.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus