• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Après l’attentat de Nice, des gendarmes sur les plages du Gard et de l’Hérault

Les patrouilles de gendarmes ont débuté ce vendredi après-midi sur la plage du Grand Travers, dans l'Hérault. / © France 3LR
Les patrouilles de gendarmes ont débuté ce vendredi après-midi sur la plage du Grand Travers, dans l'Hérault. / © France 3LR

En réponse aux attentats de Nice, le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie nationale est déployé sur les plages du Grau-du-Roi à Palavas et dans le Biterrois à partir de vendredi.

Par P.S.

Des hommes en armes sur les plages. C’est la réponse du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie nationale à l’attentat de Nice.
A partir de vendredi après-midi, des gendarmes patrouilleront sur les plages du Grau-du-Roi à Palavas, avant de se déployer dans le Biterrois (Agde, Marseillan, Valras, etc.).
Après l’attentat de Nice, des policiers et des gendarmes sur les plages du Languedoc-Roussillon
Reportage : P. Bard et T. Will

Une surveillance abaissée ces derniers mois

L’opération se poursuivra dans les jours à venir, a précisé la gendarmerie. Avec l’Euro 2016 et l’état d’urgence, il y avait bien moins de CRS cette année sur les plages.

Au Cap d'Agde, par exemple, les CRS habituellement dévoués à la surveillance des plages et baigneur sont partis sur des tâches purement policières, alors c'est la brigade de l'environnement de la police municipale qui a pris le relais, pour assurer la sécurité et rassurer les estivants.

Ces missions de surveillance s'effectuent quotidiennement, 7 jours sur 7 durant toutes les vacances estivales.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus