Après l’attentat de Nice, des gendarmes sur les plages du Gard et de l’Hérault

En réponse aux attentats de Nice, le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie nationale est déployé sur les plages du Grau-du-Roi à Palavas et dans le Biterrois à partir de vendredi.

Des hommes en armes sur les plages. C’est la réponse du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie nationale à l’attentat de Nice.
A partir de vendredi après-midi, des gendarmes patrouilleront sur les plages du Grau-du-Roi à Palavas, avant de se déployer dans le Biterrois (Agde, Marseillan, Valras, etc.).

Reportage : P. Bard et T. Will

Une surveillance abaissée ces derniers mois

L’opération se poursuivra dans les jours à venir, a précisé la gendarmerie. Avec l’Euro 2016 et l’état d’urgence, il y avait bien moins de CRS cette année sur les plages.

Au Cap d'Agde, par exemple, les CRS habituellement dévoués à la surveillance des plages et baigneur sont partis sur des tâches purement policières, alors c'est la brigade de l'environnement de la police municipale qui a pris le relais, pour assurer la sécurité et rassurer les estivants.

Ces missions de surveillance s'effectuent quotidiennement, 7 jours sur 7 durant toutes les vacances estivales.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité