Ariège : l'archiviste municipale découvre de l'uranium dans l'ancien couvent des carmélites à Pamiers

Publié le
Écrit par Antonin Blanc

Dans l'après-midi du mercredi 29 juin, l'archiviste municipale de Pamiers, en Ariège, a découvert une fiole de nitrate d'uranium dans l'ancien couvent de la ville. Il a immédiatement contacté les sapeurs-pompiers, venus éviter tout risque radiologique.

C'est une découverte plus que surprenante. Ce mercredi 29 juin, l'archiviste municipale Emilie Papaix a trouvé une fiole de nitrate d'uranium dans l'ancien couvent de Pamiers, dans l'Ariège. Pendant son inventaire de la pharmacie de l'ancien hôpital, situé dans une salle de l'ancien couvent fermée au public, la jeune femme a été interpelé par un liquide de couleur jaune fluo. Après avoir lu le mot uranium sur son contenant, elle a prévenu le service de sécurité et de santé de la ville avant d'avertir les secours.

Rapidement dépêchés sur place, les sapeurs-pompiers de l'Ariège ont dû faire appel à l'équipe de risques radiologiques du Service d'Incendie et de Secours de Haute-Garonne. Après avoir bouclé l'intervention, la fiole d'uranium va être remise à l'agence nationale des déchets radioactifs (ANDRA).