• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Crowdfunding : une centrale hydroélectrique d’Ariège en tête des plus grosses levées de dons en France pour 2015

© ESTEBE Martial / Bulb In Town
© ESTEBE Martial / Bulb In Town

Le financement participatif (crowdfunding en anglais) bat des records en France. Nos confrères des Echos.fr publie le top 10 des plus grosses levées de dons en 2015. En première place : le projet du Moulin de Mourlasse, une centrale hydroélectrique en l’Ariège.

Par Julien Leroy

En matière de crowdfunding de proximité, le projet ariégeois de la centrale hydroélectrique du Moulin de Mourlasse est désormais un cas d’école. 1 million d’euros de dons a été récolté durant les mois de novembre et décembre 2015. La plus grosse levée de fond en France pour 2015. « Cette campagne a battu tous nos records » affirme dans un communiqué Alexandre Laing, cofondateur de Bulb in town, la plateforme de financement participatif qui a porté le projet.

Le Moulin de Mourlasse est la première centrale hydroélectrique française financée en partie via un site de crowdfunding. Elle doit voir le jour, fin 2016 à Lacourt dans le Couserans. La production sera vendue à EDF.

Avec 1 million d’euros apporté par 46 donateurs, la société CEM espère ainsi obtenir le reste du financement auprès des banques. Basée à Tarascon-sur-Ariège, la CEM est « une holding familiale de 80 personnes propriétaire de 15 centrales hydroélectriques et spécialiste en électricité industrielle, automatismes, chaudronnerie, mécanique et maintenance » détaille sur la plateforme, Martial Estebe, directeur général de la CEM.

Chaque donateur devient également associé au projet. « Le taux de retour sur investissement est de 7% » explique Martial Estebe.

Bulb in town est le premier site de crowdfunding de proximité en France. Cette start-up parisienne s’est spécialisée dans les projets locaux. Dans le classement 2015 des plus grosses levés de crowdfunding, Bulb in town décroche également la seconde place du podium avec 403 400 euros pour une fromagerie dans le Pays Basque.

Sur le même sujet

Enquête ouverte à Port-Vendres : un site antique détruit par des travaux dans le port ?

Les + Lus