• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les “amants diaboliques” mis en examen et écroués pour la mort de Christophe et Célia Orsaz

Marie-José Montesinos a été mise en examen / © facebook
Marie-José Montesinos a été mise en examen / © facebook

Marie-José Montesinos et Jean-Paul Vidal ont été mis en examen mercredi soir pour assassinat et homicide volontaire commis en concomitance avec un autre crime. Ils ont été placés en détention provisoire. 

Par Fabrice Valery

Les "amants diaboliques" de l'Ariège dorment en prison. Mercredi tard dans la soirée, le juge d'instruction leur a signifié leur mise en examen, a indiqué jeudi matin le parquet de Toulouse : les deux protagonistes de cette sordide affaire ont été tous les deux mis en examen pour assassinat concernant la mort de Christophe Orsaz, 46 ans, et pour homicide volontaire commis en concomittance avec un autre crime pour la véritable exécution de sa fille Célia, 18 ans. 


L'enquête qui a évolué très rapidement avec leur arrestation lundi révèle que Marie José Montesinos, infirmière à Pamiers, a mis sur pied un guet-apens pour se venger de son ex-amant Christophe Orsaz. Avec Jean-Paul Vidal, garagiste à Bélesta, elle va tendre un piège mortel à sa victime. Le père a été tué à coup de barre de fer sous les yeux de sa fille qui, selon le scénario macabre, n'aurait pas dû se trouver là : elle a ensuité été exécutée d'une balle dans la tête. 

Pendant leur garde à vue, ils ont modifié leur version des faits. Mais confrontés à des éléments recueillis par les gendarmes, ils ont fini par passer aux aveux. 

Christophe et Célia Orsaz avaient disparu de leur domicile de Mirepoix le 30 novembre dernier. En voiture, ils s'étaient alors dirigé vers le piège macabre qui allait se refermer sur eux. 


Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus