Ariège : selon une enquête les entreprises ont besoin de ressources financières pour relancer leur activité

Les dirigeants de petites entreprises subissent les effets d’une crise sanitaire inédite. Certaines entreprises en Ariège ont suspendu leur activité lors du confinement.
La durée d'affinage du fromage varie entre 4 à 6 semaines et 2 à 5 mois selon les fromages.
La durée d'affinage du fromage varie entre 4 à 6 semaines et 2 à 5 mois selon les fromages. © C.Godel
Les entreprises ont subi une fermeture soudaine avec la Covid-19. Dans le cadre d’une enquête, des entrepreneurs ont exprimé un besoin de ressources financières et un appui commercial pour relancer leur activité.
55 % des entreprises interrogées en Ariège ont suspendu leur activité lors du confinement. La crise a eu un impact direct sur la situation individuelle des entrepreneurs : 59 % d’entre eux ne sont plus en capacité de se verser un salaire début mai.

L'association de financement et d’accompagnement des entrepreneurs Initiative Ariège, a obtenu un retour d’informations de 66 dirigeants d’entreprises ayant perçu un « prêt d’honneur Initiative Ariège ».


30 000 euros sous forme de prêt

Christophe Godel est fromager à Loubières en Ariège. Il a bénéficié d'un prêt d'honneur de 30 000 euros sans intérêts ni garantie pour la reprise de l'ancienne fromagerie. 

Cela m'a aidé au-delà de l'aspect financier. Nous avons été accompagnés correctement et c'était très important pour moi.

Christophe Godel

Dans cette fromagerie, Christophe Godel produit du lait avec ses 300 chèvres laitières et le transforme en fromage. "Avec ce système, nous maîtrisons toute la chaîne", précise le fromager. Pour les 30% restant de sa production, il achète du lait de vache et de brebis.

Christophe Godel et ses 8 salariés ont eu quelques mois difficiles mais avoue que "le plus dur est derrière eux".

Le premier mois de confinement a été très difficile car on est passé de 30 commandes à 2 commandes par semaine. En mars - avril, c'est la période ou les chèvres produisent le plus. Donc, on a fabriqué et stocké au risque de perdre un peu de fromage. Avec les animaux, on a eu toujours autant de travail.

Christophe Godel
 

Les entreprises ariégeoises ont besoin de ressources financières pour relancer leur activité


Des aides adaptées

En plus de cette accompagnement, "les remboursements ont été reportés et les mensualités allégées", insiste le dirigeant de l'entreprise.

Cela nous a permis de redémarrer plus sereinement. Nous avons fait un très bon mois de juin, souligne

Christophe Godel



La trésorerie des entreprises a été fortement impacté. Selon l'enquête, seuls 39 % des entrepreneurs interrogés disposent d’une trésorerie suffisante pour maintenir leur activité trois mois et au-delà.
Pour sortir de la crise, les entrepreneurs ont besoin de soutien :

. 39% en ressources financières
. 26% en appui commercial
. 11% en conseils techniques

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie enquêtes emploi déconfinement société