Ariège : il y a 80 ans, la catastrophe d'Izourt faisait 31 morts

Ce n'est que plusieurs jours après le drame que les corps de toutes les victimes sont descendus dans la vallée. / © Archives association Ricordate-Izourt
Ce n'est que plusieurs jours après le drame que les corps de toutes les victimes sont descendus dans la vallée. / © Archives association Ricordate-Izourt

Le 24 mars 1939, une violente tempête provoque la mort de 31 ouvriers employés sur le chantier du barrage d'Izourt, dans les Pyrénées ariégeoises. Les 31 victimes, dont 29 Italiens, sont enterrés au cimetière de Vicdessos. Une cérémonie leur rend hommage, dimanche 23 juin 2019. 

Par Marie Martin

De la tragédie, il ne reste que le barrage. Et les ruines des baraquements de pierres où les ouvriers ont perdu la vie.

Quand la catastrophe survient, cela fait deux ans que le chantier du barrage a commencé. Pour le construire, la société hydroélectrique a fait appel à la main-d'oeuvre italienne, tentée de fuir la misère économique de leur pays. Ces ouvriers viennent des Alpes italiennes et sont habitués aux rigueurs de la montagne.

Le 24 mars 1939, une tempête fait rage et bloque les travaux. Les ouvriers sont confinés dans leurs baraquements de pierres, conçus pour résister aux intempéries. Mais la violence de la tempête associée à l'accumulation de la neige tombée depuis plusieurs jours sur les bâtiments provoquent l'effondrement de deux d'entre eux sur leurs occupants. 

Le bilan est lourd : 31 morts, dont 29 ouvriers de nationalité italienne. Ce n'est que quelques jours après la tragédie que leurs corps sont descendus dans la vallée, grâce notamment  à l'aide des skieurs de la 81e compagnie de Régiment d’Infanterie Alpine (RIA) de Montpellier.

Les familles italiennes étant trop pauvres pour rapatrier les corps de leurs proches, toutes les victimes sont enterrées dans le petit cimetière de Vicdessos, le 31 mars 1939.
 
Les obsèques des 313 victimes ont lieu le 31 mars 1939. / © Archives association Ricordate-Izourt
Les obsèques des 313 victimes ont lieu le 31 mars 1939. / © Archives association Ricordate-Izourt
En 2002, une association naît pour perpétuer le souvenir de cette tragédie, la plus importante de la vallée, et la mémoire des victimes. Ricordate-Izourt organise régulièrement des journées franco-italiennes. Des descendants des victimes ont pu ainsi se recueillir sur les lieux du drame et sur la tombe des leurs aïeux. 

Dimanche 23 juin 2019 a lieu une cérémonie du souvenir, dans la vallée de Vicdessos. 90 personnes venues d'Italie sont présentes.
 
Une messe a été célébrée en mémoire des victimes, dimanche 23 juin 2019. / © Yaël Benamou/France 3 Occitanie
Une messe a été célébrée en mémoire des victimes, dimanche 23 juin 2019. / © Yaël Benamou/France 3 Occitanie

Sur le même sujet

Les + Lus