Covid. Ariège : l’Ehpad de Bellissen à Foix fermé aux visites pour des suspicions de cas de variant Delta

L'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de Bellissen à Foix en Ariège, est fermé aux visites pour deux semaines. En cause, la possible contamination d’un membre du personnel et d’un résident par le variant Delta, explique l’ARS, ce dimanche 4 juillet.

A la suite d’une possible contamination par le variant dit "indien", d’un membre du personnel et un résident de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, l'Ehpad de Bellissen à Foix en Ariège, l’agence régionale de santé (ARS) met en place un plan d’action préventif.

Mesures du plan d’action de l’ARS 

  • Par mesures de précaution, l’établissement sera fermé durant deux semaines, soit jusqu’au 17 juillet 2021 : fermeture de l’accueil de jour, interruption des visites et des consultations non urgentes.
  • Dépistages de tous les résidents et personnels le lundi 5 juillet, puis le lundi 12 juillet.
  •  Des opérations de vaccination en direction des résidents et personnels non encore vaccinés seront proposées et mises en place dès le lundi 5 juillet.

Les résidents et leurs familles ont été informées ce jour de la situation et des actions mises en place.

Dans ce même communiqué, ce dimanche 4 juillet, l'ARS fait savoir qu'en Ariège, plusieurs autres suspicions de cas sont actuellement en cours d’investigation médicale et de contact-tracing.

  "Ces opérations sont conduites par les équipes de l’Assurance Maladie et de l’ARS Occitanie pour identifier les personnes contacts et agir au plus vite auprès de ces personnes potentiellement exposées à ce variant, et les isoler si besoin pour casser les chaînes de contamination", précise l'ARS.

Vaccination

L’ARS invite  les personnes à se faire vacciner rapidement et de façon massive pour éviter la propagation du virus. La vaccination en Occitanie semble s'essouffler. A ce jour, 64 % de la population de plus de 18 ans a bénéficié d'une première injection de vaccination, soit 2,9 millions de personnes dans notre région.

Ce dimanche, 96 médecins signent une tribune dans le "Journal du dimanche", pour appeler à la vaccination obligatoire des soignants.