• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Foix : un opposant aux OGM devant le tribunal pour refus de prélèvement d'ADN

© AFP
© AFP

Un faucheur volontaire déjà condamné pour destruction d'une parcelle d'OGM était convoqué ce mardi devant le tribunal de Foix. Il est poursuivi cette fois pour avoir refusé un prélèvement d'ADN. Le jugement a été mis en délibéré au mois d'avril.

Par Juliette Meurin

Bruno Strée était soutenu par plusieurs dizaines de militants anti-OGM en arrivant au tribunal de Foix ce mardi après midi.
Ce faucheur volontaire opposé aux cultures d'Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) a déjà été condamné pour avoir détruit des parcelles d'essai tansgéniques et des cultures d'OGM en plein champ mais en mai 2016 lors d'une action de fauchage, il a refusé de se soumettre à un prélèvement ADN.

Ce fichage initialement créé pour les délinquants sexuels devient de plus en plus utilisé mais récemment la France a été condamnée par la cour européenne des droits de l'homme pour ne pas avoir respecté le droit à avoir une vie privée.


Devant le tribunal de Foix, le procureur a demandé conte le faucheur volontaire une condamnation de 500 euros. La décision a été mise en délibéré au mois d'avril.

Voir le reportage de Yaël Benamou et Pascal Dussol


Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus