Mort du général Jean-Louis Georgelin en randonnée en Ariège : "La Nation perd l’un de ses grands soldats"

Le général Jean-Louis Georgelin, ancien chef d'état-major et en charge de la restauration de Notre-Dame de Paris après l'incendie de 2019, est mort dans une chute en montagne, dans le département de l'Ariège. Les réactions se multiplient depuis l'annonce de ce décès tragique.

Le général Jean-Louis Georgelin est décédé vendredi soir des suites d'une chute en montagne, selon des sources de la gendarmerie confirmées par France Télévisions. Né à Aspet en Haute-Garonne, le général de 74 ans était une figure éminente de l'armée française. Il était notamment actuellement chargé de diriger la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravagée par un incendie en avril 2019.

L'ancien chef d'état-major, reconnu pour sa carrière militaire exceptionnelle, a perdu la vie lors d'une chute en montagne. Selon plusieurs médias, l'alerte a été donnée par le responsable d'un refuge près du Col de Faustin, situé dans la commune de Bordes-Uchentin en Ariège. Lorsque le général n'est pas rentré comme prévu aux alentours de 21 heures, les secours ont été contactés.

De nombreuses réactions

"Avec le décès du général Jean-Louis Georgelin, la Nation perd l’un de ses grands soldats. La France, un de ses grands serviteurs. Et Notre-Dame, le maître d’œuvre de sa renaissance", réagit Emmanuel Macron sur X (ex-Twitter), ce samedi. 

Le Recteur-Archiprêtre de Notre-Dame de Paris, Olivier Ribadeau Dumas, a rendu hommage à l'homme chargé de la reconstruction de Notre-Dame : "Les équipes de @notredameparis s’associent à la douleur des proches du général #GEORGELIN au lendemain de de sa disparition. A la tête de l’établissement public il a avec ténacité, conviction, amour de la cathédrale et de l’Eglise, conduit ses équipes pour que ND ouvre fin 2024."

Ancien chef de l'état-major particulier du Président de la République

Jean-Louis Georgelin avait débuté sa carrière à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1967. Il a ensuite occupé des postes clés au sein de l'état-major de l'armée de terre, évoluant de capitaine à commandant du 153e régiment d'infanterie à Mutzig (Bas-Rhin). Son parcours l'a ensuite mené à des fonctions à haute responsabilité, notamment en tant que chef de l'état-major particulier du Président de la République en 2002.

En 2006, il a été nommé chef d'état-major des armées françaises. En reconnaissance de son dévouement exceptionnel, il a été élevé au rang de Grand Chancelier de la Légion d'honneur et Chancelier de l'Ordre national du Mérite en 2010.

Cependant, c'est son rôle de superviseur de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris qui a marqué les esprits. Après l'incendie dévastateur qui a détruit une partie de l'édifice emblématique en 2019, le général Georgelin a dirigé les efforts de reconstruction, mobilisant des ressources nationales et internationales pour redonner à la cathédrale son ancienne gloire.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité