Un alpiniste trouve la mort lors de l'ascension d'un pic des Pyrénées

Un alpiniste résidant à Saint-Béat, dans la Haute-Garonne, a perdu la vie lors d'une chute mortelle depuis l'arête sud-est du pic des Spijeoles. L'homme d'environ quarante ans effectuait une ascension solitaire.

Un alpiniste âgé d'environ quarante ans et résidant à Saint-Béat, Haute-Garonne, a perdu la vie lors d'une ascension au pic des Spijeoles, un sommet pyrénéen dépassant les 3000 mètres d'altitude. L'accident s'est produit le vendredi 18 août, sur l'arête sud-est du pic, un itinéraire généralement considéré comme abordable.

Un randonneur présent sur le versant opposé, témoin de l'accident, a immédiatement donné l'alerte. Malgré la mobilisation rapide en l'hélicoptère des secours, l'alpiniste n'a pas pu être sauvé.Les premiers éléments laissent penser qu'il aurait dévissé et chuté d'une cinquantaine de mètres.

L'alpiniste effectuait cette ascension en solitaire, un défi personnel qui s'est tragiquement soldé par la perte de sa vie. Son corps a été hélitreuillé depuis les lieux de l'accident puis transporté à l'héliport de Bagnères-de-Luchon, avant d'être remis aux pompes funèbres.

Le parquet de Saint-Gaudens a ordonné l'ouverture d'une enquête.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité