Météo France. Carte de vigilance plus précise et valable 48h : l'exemple du risque avalanches dans les Pyrénées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aude Henry .

Météo France étend son système de viligance et d'information sur les phénomènes dangereux aux prochaines 48h. Une localisation "plus fine" va progressivement être mise en place concernant les risques de submersion et d'avalanches.

Inondations, crues, orages, neige et verglas, ou encore avalanches... Le système de vigilance de Météo France permet depuis 2011 d'informer la population et les pouvoirs publics des risques de phénomènes potentiellement dangereux. Les alertes étaient jusqu'ici valables 24h. Elles courent désormais jusqu'au lendemain midi.

"Depuis 20 ans, les modèles de prévision ont fait des progrès. Les systèmes d'observation également, souligne la directrice des opérations pour la prévision Météo-France à Toulouse, Véronique Ducrocq. On a évolué en termes de fiabilité de nos prévisions pour le lendemain. Par exemple, pour la canicule ou les épisodes de grand froid, on est capable de bian anticiper pour le lendemain".

Donner plus de visibilité

"Une double carte pour attirer l'attention de tous, plus tôt sur les dangers potentiels", c'est l'une des nouveautés mises en place par Météo France. Les dangers se matérialisent désormais sur une carte, et deux volets : les vigilances du jour, et dans un autre onglet, celles du lendemain. Sous cette carte, "une frise chronologique qui permet de connaître l’heure de début et de fin de l’épisode."

Avec ce nouveau système d'information, plus lisible, il s'agit d'anticiper et de mieux se préparer face à un phénomène météorologiques dangereux. Exemples : reporter un déplacement ou une activité afin de ne pas se mettre en danger, mettre à l'abri des objets pouvant être emportés en cas d'épisode de vent violent ou touchés lors des crues et inondations.

Pour les autorités et les services de sécurité civile, ce délai supplémentaire devrait leur permettre de mieux se préparer à gérer une situation de crise, et de "prépositionner les équipes et moyens d'intervention".

Une carte plus précise pour certains phénomènes comme les avalanches

Ce mercredi 30 novembre 2022, si vous avez l'intention de vous rendre dans les Pyrénées, sachez que 5 départements du massif, ainsi que l'Andorre, sont en vigilance jaune pour risque d'avalanches. La localisation se fait effectivement plus précise. Sont concernés, les secteurs de Capcir Puymorens, la Haute-Ariège, Orlu Saint-Barthélémy, l'Andorre, le Couserans, le Luchonnais, l'Aure Louron, la Haute-Bigorre, Aspe Ossauet le Pays-Basque.

Information supplémentaire, obtenue en cliquant sur le nouvel onglet de demain : le département des Pyrénées-Orientales repassera en vert.

Auparavant, la vigilance était émise par département. "De 13 départements d'Occitanie, nous sommes passés à une sectorisation sur 37 massifs", précise Véronique Ducrocq, la

directrice des opérations pour la prévision Météo-France à Toulouse.

Selon l'association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches, quatre accidents ont déjà été recensés sur cette saison 2022-2023 dans les Alpes. Rappelons que l'hiver 2020-2021 avait été particulièrement meurtrier avec 135 accidents d'avalanche et 40 morts.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité