Aude : des chauves-souris pour remplacer pesticides et insecticides.

Des vignerons du massif de la Clape dans le département de l'Aude vont installer cinquante nichoirs à chauves-souris au milieu de leurs vignes. Objectif : réduire l'usage de pesticides et d'insecticides. 

Les pipistrelles communes peuvent dévorer 3 000 insectes par nuit.
Les pipistrelles communes peuvent dévorer 3 000 insectes par nuit. © G. Kopp/picture alliance / blickwinkel/G/Newscom/MaxPPP
Comme les pesticides et insecticides, les chauves-souris s’attaquent aux insectes.
Dans notre région Occitanie, il existe 32 espèces différentes de ce mammifère volant. La plus répandue est la pipistrelle commune.

3 000 insectes dévorés chaque nuit

Et cette petite bête a un solide appétit :  elle peut dévorer jusqu'à 3 000 proies chaque nuit.
Oubliez donc vos fantasmes de la bestiole suceuse de sang. Les chauves-souris européennes sont surtout insectivores.
Elles mangent notamment plusieurs parasites de la vigne que l’on appelle les vers de grappe. Ces larves de papillons s’attaquent à aux grains de raisins et les font ensuite pourrir.

Accueillir des chauves-souris permet donc aux vignerons d’utiliser moins de pesticides pour éradiquer ces insectes. 

Des nichoirs pour les attirer

Pipistrelle commune
Pipistrelle commune © E. Menz/picture alliance / blickwinkel/E/Newscom/MaxPPP

Dans les châteaux bordelais ou encore en Dordogne, les viticulteurs installent déjà des nichoirs pour attirer ces chauves-souris sur leurs parcelles. Dans l’Hérault, c'est le Conseil Départemental qui fournit gratuitement aux viticulteurs des abris à poser.

C’est une bonne nouvelle pour l’écologie : en dix ans, 30 % des chauves-souris françaises ont disparu.

Une économie pour les agriculteurs

Une expérience similaire a été faite dans des rizières du sud de la Catalogne en Espagne. Résultat : les cultivateurs ont économisé 25 euros par hectare et par an en produits phytosanitaires.

Les chauves-souris peuvent protéger différentes cultures et aussi aider directement les humains : la nuit, un spécimen peut manger 600 moustiques par heure !

Et si vous vous voulez adopter une chauve-souris en installant un nichoir au dessus de votre terrasse, vous pouvez le fabriquer vous-même : on trouve de très bon tutoriels sur internet.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter