• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

1.850 jeunes plants de vigne volées à Thézan-des-Corbières dans l'Aude en une nuit

Thézan-des-Corbières (Aude) : 1.850 jeunes plants de vigne volées en une nuit - 9 mai 2017. / © F3 LR
Thézan-des-Corbières (Aude) : 1.850 jeunes plants de vigne volées en une nuit - 9 mai 2017. / © F3 LR

Très mauvaise surprise pour un viticulteur de Thézan-des-Corbières, dans l'Aude. Les 1.850 pieds de vigne qu'il venait de planter dans la journée, lui ont été tous volés... la nuit même. Une enquête de gendarmerie est ouverte sur ce pillage qui semble très organisé.

Par Fabrice Dubault

Les Ferrand père et fils, n'en reviennent toujours pas... Il y a encore quelques jours, leur champ totalement vierge aujourd'hui était une vigne prometteuse. Mais dans la nuit de vendredi à samedi dernier, une équipe de voleurs est passée par là.

1.850 jeunes plants de Carignan ont été consciencieusement arrachés et emportés par les pilleurs. Ils avaient été plantés dans la journée qui a précédé le vol, ce qui laisse présumer d'une bonne information des voleurs et donc de la préméditation de l'acte.

Si le vol est spectaculaire, la valeur du butin est relative. Et il est quasiment impossible de revendre les jeunes plants en France.

Pour les Ferrand, le préjudice matériel est estimé à 3.500 euros. Mais au delà de cette somme, c'est tout un travail qui est détruit. Les plants de vignes volés, des Carignans sélectionnés pour leur qualité chez un pépiniériste, devaient permettre aux viticulteurs de restructurer leur vignoble.

Le secteur avait déjà connu des vols de ce type en 2005.
3.400 plants avaient alors été dérobés. Et déjà, les Ferrand faisaient partie des victimes.

Thézan-des-Corbières (11) : 1.850 jeunes plants de vigne volées en une nuit
Très mauvaise surprise pour un viticulteur de Thézan-des-Corbières, dans l'Aude. Les 1.850 pieds de vigne qu'il venait de planter dans la journée, lui ont été tous volés... la nuit même. Une enquête de gendarmerie est ouverte sur ce pillage qui semble très organisé. - F3 LR - Reportage : S.Banus et E.Garibaldi

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus