Affaire du viol d'un légionnaire : le procès en Assises à Carcassonne sera à huis clos

Les 2 militaires du 4e Régiment étranger de Castelnaudary sont jugés, à Carcassonne, par la cour d'assises de l'Aude pour le viol d'un compagnon de chambrée, avec un manche à balai, en avril 2010.

Carcassonne : 2 légionnaires aux Assises pour le viol d'un autre légionnaire du 4e RE de Castelnaudary - 15 octobre 2012.
Carcassonne : 2 légionnaires aux Assises pour le viol d'un autre légionnaire du 4e RE de Castelnaudary - 15 octobre 2012. © F3 LR F.Guibal

Ce lundi à 14h30, il a été procédé au tirage au sort des jurés.

Puis, à la demande de la partie civile, le président a déclaré que le procès se tiendrait à huis clos.

Les 2 militaires jugés pour viol encourent 20 ans de prison.

Retour sur les faits

Le 30 avril 2010, les légionnaires de Castelnaudary commémorent la bataille de Camerone, un rendez-vous festif des légionnaires, copieusement arrosé.
Dans la nuit, un militaire effectuant une ronde de routine découvre le corps du Mongol, inconscient et portant de multiples traces de coups. Il est aussitôt hospitalisé.
Le légionnaire mongol "s'est rapidement remis physiquement, mais le traumatisme subsiste. Dans sa culture, c'est un acte extrêmement grave, il a tenté plusieurs fois de se suicider", relate Me Biteau. Il loue dans cette affaire le comportement "exemplaire" de la Légion, qui a alerté la justice civile et l'a affecté à sa demande dans un autre régiment.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice armée
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter