• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Amendements du Sénat : un non-évènement pour le président du Conseil Général de l'Aude

André Viola analyse les propositions sénatoriales de maintien de la région Languedoc-Roussillon / © F3LR
André Viola analyse les propositions sénatoriales de maintien de la région Languedoc-Roussillon / © F3LR

La modification de la  réforme territoriale par la commission du Sénat ne changera rien. C'est le président du Conseil général de l'Aude qui l'affirme. Pour André Viola, la fusion Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées est inéluctable et les députés socialistes auront le dernier mot.

Par Sylvie Bonnet

Il a toujours défendu la fusion entre le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Le président du conseil général de l'Aude, André Viola a réagi ce matin aux contre-propositions sénatoriales qui visent à garder les deux régions intactes.  Pour l'élu socialiste, les amendements déposés par le groupe UMP au Sénat ne sont pas recevables et lors de l'examen final de la réforme territoriale, ce sont les députés de la majorité qui trancheront. 
Le Sénat veut maintenir le Languedoc-Roussillon
Jean-Pierre Laval et Frédéric Guibal ont rencontré le président du conseil général de l'Aude, André Viola

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan : des blocages autour de l'A9

Les + Lus