Aude : 10 bénévoles de la Protection civile attendent le feu vert pour partir à Beyrouth

La Protection civile de l'Aude se prépare à envoyer dix bénévoles à Beyrouth pour venir en aide à la population. Ces bénévoles, gérés par la base de l'Aude à Narbonne, proviendraient de différents départements du sud de la France.

Au total, la base de Narbonne compte 200 bénévoles de la sécurité civile.
Au total, la base de Narbonne compte 200 bénévoles de la sécurité civile. © MaxPPP - F. VIGNOLA
Ils sont prêts à partir. Dix bénévoles de la Protection civile n'attendent plus que leurs autorisations pour décoller vers le Liban afin de venir en aide à la population touchée par la terrible explosion à Beyrouth. 

On prépare un groupe de personnes du sud de le France pour partir lorsque l’on nous donnera le feu vert. On va prendre en charge les victimes, procéder au relogement, l’hébergement afin d’aider les personnes démunies.

Alain Lascombes, vice-président de la protection civile de l’Aude

C'est le groupe national Sud Narbonne qui va gérer cette mission. Les bénévoles sont issus de divers groupes du sud de la France. Au moins deux chiens devraient également faire partie du voyage, pour les accompagner sur le terrain. La mission devrait durer entre 17 et 21 jours environ. 

En attente des autorisations

Mais le départ n'a pas encore été officialisé. En cause : les autorisations pour partir n'ont pas encore été obtenues. Elle doivent être délivrées par le ministère de l’Intérieur ainsi que le ministère des Affaires Etrangères. Mais la tâche peut s'avérer parfois difficile lorsqu'il s'agit de civils bénévoles. 

Sur notre base, nous avons tous les moyens pour partir à tout moment mais il faut les autorisations pour des missions à l’étranger. Lorsque ce sont des missions compliquées, comme au Liban, c'est difficile de les obtenir.

Alain Lascombes, vice-président de la protection civile de l’Aude

La Protection civile espère que la situation pourra être débloquée d'ici la fin de la semaine. La France a quant à elle déjà déployé des forces sur place. 

Hier, mercredi 5 août, le ministère de l'Intérieur a envoyé un détachement de la Sécurité civile.

Les bénévoles mobilisés à Roissy

Sept autres membres de la Protection civile de l'Aude ont en revanche déjà pris la direction de l'aéroport de Roissy pour une mission cette fois-ci liée au coronavirus. "Cette équipe va venir en renfort pour effectuer les tests Covid sur les passagers arrivant de certains pays jugés à risque", ajoute Alain Lascombes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société vie associative international faits divers explosions coronavirus/covid-19 santé