Aude : le berger excédé par les raves

Le berger audois, à Serviès en Val, excédé par les raveurs / © F3LR : F.Guibal
Le berger audois, à Serviès en Val, excédé par les raveurs / © F3LR : F.Guibal

Deux semaines après une quatrième rave-party sur la commune de Montlaur, le berger ne peut plus faire pâturer ses brebis. Les raveurs ont rendu inutilisables les champs. en laissant détritus et excréments derrière eux. Les risques sanitaires pour les agneaux et les brebis sont trop élevés.

Par Valérie Banabera

Deux semaines après la quatrième rave-party, sur la commune de Montlaur, le berger ne peut plus faire pâturer ses brebis. Certains terrains sont rendus inutilisables. 1500 raveurs se sont encore réunis mi-mai sur le plateau de la Coque, une zone classée Natura 2000 des Corbières.


Le berger vit un vrai cauchemar.


"La piste de danse", auparavant un champ de pâture pour les bêtes, est désormais dépouillée de toute flore, à cause du matériel et du piétinement. Je ne peux plus faire pâturer mes brebis ici à présent, lance le le berger.

Montlaur dans l'Aude / © Infographie France 3 Même si les employés municipaux sont venus nettoyer la zone dans la semaine qui a suivi la rave, il reste encore beaucoup de détritus et d'excréments. Les risques sanitaires pour les bêtes sont trop élevés, du fait de la présence sur le sol de nombreuses tâches d'huile, et de crottes de chiens. Un risque que ne veut pas prendre le berger.




Reportage J.P Laval et F.Guibal

Un berger excédé par les raves
Un berger excédé par les raves sur la commune de Montlaur dans l'Aude - F3LR : JP Laval et F.Guibal

Même désarroi pour le maire de Montlaur qui a dû subir 4 rave-party en un an sans pouvoir les éviter. Malgré les arrêtés municipaux et les forces de gendarmerie déployées, les raveurs reviennent.
Le maire , Antonin Andrieu, a décidé de prolonger, pour toute la periode d'été, les arrêtés interdisants le stationnement sur la voie d'accès aux terres si prisées.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus