Baignade sous haute surveillance dans l'Aude et interdite au Barcarès et à Torreilles dans les Pyrénées-Orientales

La préfecture de l'Aude demande à plusieurs communes du littoral audois d'être vigilante en matière de baignade. Météo France prévoit un fort épisode de vent de secteur sud pour l'ensemble de la journée.

illustration
illustration © F3 LR
Face aux risques réels de noyade et d'accident le préfet de l'aude a prévenu plusieurs communes dont celles de Narbonne, Leucate, Port-La-Nouvelle, Gruissan, Fleury/St Pierre et Lapalme des conditions météorologiques venteuses qui touchent le littoral audois
Par conséquent plusieurs maires dont ceux de Leucate, Port-La-Nouvelle, Gruissan et Fleury/St Pierre, ont décidé de restreindre les zones de baignade dés l'ouverture à savoir 11 heures.

Postes de secours en état d'alerte face au vent

A Leucate 6 postes de secours sur 9 et à Gruissan 4 sur 6 sont ouverts. En revanche à Port-la-Nouvelle et Fleury/St Pierre l'ensemble des postes sont en activité.
Sur ces plages, la préfecture précise que la baignade est permise dans les zones restreintes surveillées par les sauveteurs et matérialisées par des fanions bleus (une zone par poste de secours surveillé).
Si le vent et les vagues se renforcent, cette zone restreinte pourra être réduite par les sauveteurs.
Le drapeau est actuellement de couleur jaune-orange.
A Narbonne, 2 postes de secours sont ouverts (le 1 et 3) et assurent une surveillance sur l’intégralité de la zone légale, 800 mètres et le dispositif de surveillance a été renforcé.
Sur la commune de Lapalme, aucun dispositif de surveillance supplémentaire n'est à signaler.

Courant fort prévus dimanche sur ces plages

Les baigneurs doivent respecter les consignes et les directives données par les sauveteurs  et de se conformer à ces décisions prises dans leur intérêt.
Autant de modalités qui s’appliquent pour la journée du samedi 28 juin et seront levées pour la journée du 29 juin sous réserve de confirmation météo.
Toutefois, l’attention du public est appelée sur le fait que les courants pourront encore être forts dans la matinée du 29 juin même si le vent a changé de direction.
Le public est invité à se rapprocher des maîtres-sauveteurs qui sont sur les postes de secours pour connaître les conditions de baignade et leur évolution.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société littoral