Archéologie : l'amicale laïque de Carcassonne en péril

Fouilles curieuses à Cabrespine : les bénévoles de l'amicale laïque de Carcassonne répertorient des tessons de poterie moyenageux. / © F3LR
Fouilles curieuses à Cabrespine : les bénévoles de l'amicale laïque de Carcassonne répertorient des tessons de poterie moyenageux. / © F3LR

Inquiétude pour l'amicale laïque de Carcassonne qui a réalisé de nombreuses fouilles archéologiques dans la région. Après 10 ans d'existence, son agrément pour les fouilles préventives n'a pas été renouvelé par le ministère de la Culture.

Par Sylvie Bonnet

L'amicale laïque de Carcassonne est une association qui compte pour la préservation du patrimoine. Depuis dix ans, ses salariés et ses bénévoles réalisent de nombreuses fouilles en Languedoc-Roussillon. Mais l'association va sans doute être contrainte de lever le pied. Le ministère de la Culture n'a en effet pas renouvelé l'agrément qui lui permet de faire des fouilles préventives. 


Les fouilles préventives : le nerf de la guerre 


Pour l'association laïque de Carcassonne, jusqu'ici il y avait deux sortes de fouilles. Celles d'archéologie programmée, comme l'exploration actuelle d'un village moyenâgeux à Cabrespine effectuée par les bénévoles. Et les fouilles préventives, obligatoires pour les chantiers avant construction. Elles permettent de répertorier le patrimoine avant que l'histoire ne soit noyée sous le béton. Ce sont ces fouilles préventives qui sont aujourd'hui remises en cause par le ministère de la Culture. En effet l'agrément de l'association n'a pas été renouvelé en juillet dernier comme il l'était depuis 10 ans. Or, ce sont ces fouilles pour lesquelles l'association est rémunérée, ce qui lui permet de payer ses 14 salariés. Selon les années, les sommes gagnées lors d'opérations d'archéologie préventive représentent entre 1/4 et la moitié du budget de la structure.

Le ministère de la Culture réduit la voilure


Contacté par téléphone, le Ministère de la culture a argumenté sa décision ainsi: la structure ne présenterait pas de garanties suffisantes, notamment en terme de budget et de personnel. 
Difficile à entendre pour les membres de l'association qui n'ont pas à rougir de leur bilan. Jusqu'ici les fouilles préventives ont toujours été menées en temps et en heure. Ce qui est un atout dans le monde des chantiers où chaque retard dans les étapes coûte cher. Par ailleurs l'association laïque de Carcassonne rappelle qu'aucune erreur n'a été relevée par les autorités compétentes à l'issue de ses fouilles préventives. D'où l'impression d'injustice qui anime aujourd'hui l'équipe. Et la peur de devoir licencier.

Plus de fouilles préventives pour l'association laïque de Carcassonne
Alex Grellier et Fred Guibal ont rencontré les archéologues bénévoles sur leur chantier de Cabrespine. - F3LR

Sur le même sujet

Les + Lus