• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'ARS recule sur les réquisitions de médecins de garde à Limoux et Quillan dans l'Aude

Montpellier - les médecins audois du secteur de Limoux et Quillan entrent symboliquement dans l'ARS Occitanie les mains liées pour discuter - 17 février 2017. / © F3 LR
Montpellier - les médecins audois du secteur de Limoux et Quillan entrent symboliquement dans l'ARS Occitanie les mains liées pour discuter - 17 février 2017. / © F3 LR

Coup de pression des médecins de l'Aude. Ils sont venus vendredi au siège de l'Agence Régionale de Santé à Montpellier pour dire stop aux réquisitions. Depuis le 1er janvier, ils sont obligés d'assurer des gardes le week-end. Après discussion, ils ont obtenu gain de cause mais avec contre-parties.

Par Fabrice Dubault

Fin du mouvement de grève des médecins audois des secteurs de Limoux et Quillan

Ils avaient fermé leur cabinet ce vendredi en guise de protestation. Ces médecins ruraux de l'Aude ont finalement obtenu gain de cause : la fin des réqusitions pour les gardes le week-end. L'ARS avec qui ils avaient rendez-vous aujourd'hui à Montpellier, a lâché du lest avec une contrepartie, trouver une nouvelle organisation de permanence des soins.

Ils sont arrivés symboliquement les mains liées à la réunion, comme des prisonniers

Ils s'étaient attachés comme un symbole pour dénoncer les réquisitions forcées imposées par l'Agence régionale de santé depuis janvier. Un médecin par week-end pour pallier l'absence de tour de garde.

Après 2 heures d'entretien, bonne nouvelle pour les médecins grévistes, l'ARS a levé les réquisitions.
Mais à 2 conditions :
  • se remettre à la table des négociations pour trouver une nouvelle organisation de permanence des soins
  • assurer en attendant au moins des gardes allégées
Inquiets de voir le nombre de médecins diminuer, ces généralistes ruraux avaient accepté il y a 2 ans, la fusion des secteurs de garde de Quillan et Limoux. Un très vaste territoire où il faut faire beaucoup de kilomètres lors des gardes.
Aujourd'hui, ils réclament une organisation qui soulage leur journée de travail.
L'ARS propose d'agrandir le secteur, de créer plusieurs lieux de permanence fixe et de trouver des médecins mobiles pour les visites à domicile.

L'Agence régionale de santé et les médecins concernés se donnent jusqu'aux vacances d'été pour mettre au point cette nouvelle organisation.

Montpellier : l'ARS Occitanie recule sur les réquisitions de médecins de garde dans le secteur de Limoux-Quillan
Coup de pression des médecins de l'Aude. Ils sont venus aujurd'hui au siège de l'Agence Régionale de Santé à Montpellier pour dire stop aux réquisitions. Depuis le 1er janvier, ils sont obligés d'assurer des gardes le week-end. Après discussion, ils ont obtenu gain de cause mais avec contre-parties. - F3 LR - Reportage : D.Aldebert, François Jobard et NChatail

 

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus