Les médecins généralistes de Quillan et de la Haute-Vallée de l'Aude font la grève des gardes

Quillan (Aude) - les médecins généralistes de la Haute-Vallée de l'Aude font la grève des gardes - 4 janvier 2017. / © F3 LR F.Guibal
Quillan (Aude) - les médecins généralistes de la Haute-Vallée de l'Aude font la grève des gardes - 4 janvier 2017. / © F3 LR F.Guibal

Ils sont en grève depuis le 1er janvier. Les médecins généralistes du secteur de Quillan dans l'Aude n'en peuvent plus. Ils dénoncent depuis deux ans déjà, une zone de garde bien trop grande, trop difficile à assumer. Mais les autorités font la sourde-oreille.

Par Fabrice Dubault

François Ritter est médecin dans la Haute-Vallée de l'Aude. Depuis deux ans, lorsqu'il assure ses gardes le week-end, il multiplie les kilomètres. D'un bout à l'autre de sa zone, il faut compter une heure de route, quand la météo est favorable, sinon çà peut-être le double.

L'ARS Occitanie et les médécins audois ne trouvent pas d'accord


Inquiets de voir le nombre de médecins baisser d'année en année, les généralistes audois proposent il y a deux ans à l'Agence Régionale de Santé de fusionner deux secteurs de gardes.
Ils souhaitent obtenir en échange des contreparties pour alléger leurs journées. Notamment la possibilité d'avoir recours à des ambulances ou des taxis pour leur amener les malades.

Pour protester contre ce blocage, les médecins génaralistes font la grève des gardes depuis le début de l'année. Du côté de l'ARS, on dément avoir fait la moindre promesse. Pour l'instant, le transport des malades vers les médecins n'est expérimenté que dans quelques départements. L'Aude devra attendre encore un peu.

Impossible pour l'ARS de donner un calendrier précis.

En attendant une solution, les gardes sont assurées par des médecins réquisitionnés.

Quillan (11) : les médécins généralistes font la grève des gardes
Ils sont en grève depuis le 1er janvier. Les médecins généralistes du secteur de Quillan dans l'Aude n'en peuvent plus. Ils dénoncent depuis deux ans déjà, une zone de garde bien trop grande, trop difficile à assumer. Mais les autorités font la sourde-oreille. - F3 LR - Reportage : A.Grellier et F.Guibal

 

Sur le même sujet

Les + Lus